Charles Vallée-Lerond

De Wikimanche

Charles Vallée-Lerond, né à Troisgots vers la fin de 1797, mort à Saint-Lô en 1838 (décembre), est un industriel de la Manche.

Biographie

Né de parents cultivateurs chez qui il travaille jusqu'à un simple démêlé avec eux qui l'incite à quitter la maison paternelle. Il se rend à Rouen et entre chez un négociant en grains. Il s'y fait remarquer par son aptitude et son activité. Son patron augmente ses appointements et lui fait obtenir un intérêt important dans la maison. Mais son goût se porte pour l'industrie des tissus, la première dans Rouen.

Ses débuts proportionnés à ses ressources sont assez faibles. Son mariage ne les a guère augmentées. Il ne peut espérer d'heureux résultats. Ses premiers ouvriers sont originaires du Pays de Caux. Il se souvient alors que dans son pays natal, il existe d'excellents tisserands. Il a l'heureuse idée d'en employer un certain nombre et même plus tard de les employer exclusivement. Dès lors, ses bénéfices s'accroissent. Ses médailles obtenues à toutes les expositions contribuent à sa réputation. Une quinzaine d'années suffisent à lui créer une honorable fortune.

Mais à la tête d'une entreprise de 1 200 ouvriers qu'il dirige avec seulement quelques commis, sa santé s'altère. Il souffre d'une gastrite sévère, bientôt suivie d'une catarrhe pulmonaire. Le climat de Rouen ne lui convient pas. Il se fixe à Saint-Lô d'où il peut surveiller sa manufacture locale tandis que sa maison de Rouen est tenue par ses associés. Il se disposait à partir se soigner en Italie quand la mort l'a surpris à l'âge de 42 ans.

Source

  • Th. Garnier, Annuaire de la Manche, Saint-Lô, 1840.