Charles Marie Duperré

De Wikimanche

Charles Duperré.

Charles Marie Duperré, né à Baguer-Morvan (Ille-et-Vilaine) le 14 septembre 1832, mort le 12 novembre 1914, est une personnalité militaire de la Manche.

Biographie

Il sort de l'École navale en 1849. Nommé aspirant, il embarque sur la frégate La Virginie et se signale par sa belle conduite dans l'incendie de Macao. Pour ce fait, il est cité à l'ordre du jour de la division navale française.

Enseigne de vaisseau le 8 mars 1854, il embarque sur le Duperré et assiste aux deux expéditions de la Baltique. Promu lieutenant de vaisseau le 16 avril 1859, il participe à la guerre d'Italie où il commande la canonnière n° 11 dans l'Adriatique. En 1863, il est nommé officier d'ordonnance de l'Empereur durant quatre ans.
À 34 ans (soit avec plus de dix ans d'avance sur la moyenne), il est nommé capitaine de frégate. Il devient nommé aide de camp du prince impérial le 27 février 1867. Il commande l'aviso Le Forbin à Cherbourg, puis en 1868 l'aviso Reine Hortense, yacht impérial à Brest.

Nommé capitaine de vaisseau le 12 mars 1870, il se voit confier en juillet 1870 le garde-côte Le Taureau sur lequel il parcourt la Manche pendant quelques semaines, puis reprend ses fonctions auprès du Prince. Le 1er septembre 1870, il est chargé par l'Empereur de conduire l'Impératrice et le prince impérial en Angleterre.

De retour en France, la République ne lui confie pas de commandement actif.

En mai 1872, il reçoit le commandement de la frégate à hélices La Vénus dans la division de l'Atlantique nord. Après une présidence de quelques mois de la commission des archives, il reçoit le commandement du cuirassé La Revanche.

Il est promu contre-amiral le 8 octobre 1878.

En 1879, il commande la division navale des mers de Chine et du Japon, jusqu'en 1881, puis il entre au conseil de l'Amirauté.

Vice-amiral le 4 novembre 1884, il entre au Conseil des travaux. Le 20 septembre 1885, il est nommé commandant en chef, préfet maritime à Lorient (Morbihan) puis il exerce les fonctions de préfet de la 1re région maritime, à Cherbourg jusqu'en 1887.

En 1888, il est nommé préfet maritime à Toulon (Var). En 1890, il prend le commandement de l'escadre de la Méditerranée occidentale et du Levant, puis il est nommé président du conseil des travaux de la marine.

Il quitte le service actif en 1897.

Décorations

  • Chevalier de la Légion d'honneur en 1861, commandeur en 1881, Grand officier en 1886, Grand croix en décembre 1894

Source

  • Espace Tradition de l'École navale [1]