Charles Groult

De Wikimanche

Charles Groult, né à Omonville-la-Rogue le 13 octobre 1861, mort à Sceaux (Hauts-de-Seine) en 1923 (septembre), est un écrivain de la Manche.

Les « Récits du vieux Hagard »

Charles Groult est d'abord instituteur dans le Cotentin [1]. Peu après la Première Guerre mondiale, il devient bibliothécaire-archiviste de la ville de Cherbourg [1]. « Esprit cultivé, homme d'ordre et de conscience, il prit pour tâche de restituer à la bibliothèque son animation et son attrait d'antan, et dans les réformes qu'il proposa il déclara s'inspirer de ce point de vue que la bibliothèque doit s'adapter, dans la mesure du possible, aux besoins et aux goûts de ses lecteurs. Sous son énergique impulsion, des améliorations nombreuses, tant au point de vue matériel qu'au point de vue de l'ordre et du classement des livres, et même du choix des œuvres à acquérir, sont vite apportées. » [1].

Militant actif de la Ligue des droits de l’homme, il prend une grande part dans la création de la Société des amis de l’école laïque de la Manche [2]. C’est lui qui rédige les statuts de la Fondation Fastout.

Charles Groult est encore connu comme auteur normand. Il publie en effet de nombreux textes en prose dialectale dans Le Bouais-Jan et dans le bulletin de la société Alfred-Rossel [2]. Nombre de ces textes sont regroupés sous le titre général des Récits du vieux Hagard [2].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Émile Avoine, Centenaire de la bibliothèque municipale de Cherbourg, Impr. Périgault, Cherbourg, 1932, pp. 29-30.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 3, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541171.