Charles Castel de Saint-Pierre

De Wikimanche

Charles Castel de Saint-Pierre, mort le 28 juin 1676, est un noble et militaire de la Manche.

Biographie

Chevalier, il est seigneur, patron et châtelain, puis baron et enfin marquis de Saint-Pierre-Église, après l'érection de cette terre en baronnie par lettres patentes du Roi du mois de février 1644 enregistrées en la Chambre des Comptes de Normandie et au Parlement de Rouen les 3 août 1644 et 2 juin 1645. Il est également seigneur de Coqueville, Clitourp, Varouville, Cantelou, La Motte, Le Vast, Morsalines et autres[1].

Il est capitaine garde-côte au Val de Saire et gouverneur des ville et château de Valognes. Il est nommé bailli du Cotentin par commission du Roi du 4 février 1666[1].

Le 2 mars 1642, il épouse Madeleine Gigault, fille de Bernardin de Bellefont, gouverneur de Valognes, et de Jeanne aux Épaules. De ce mariage sont nés notamment Bon-Thomas Castel, marquis de Saint-Pierre, bailli de Cotentin ; l'abbé de Saint-Pierre ; Antoine-François Castel, dit le commandeur de Saint-Pierre, chevalier de Malte ; Louis-Hyacinthe Castel, comte de Saint-Pierre, baron de Crèvecoeur-sur-Eure, menin du duc de Chartres en avril 1695, puis premier écuyer de Marie-Françoise de Bourbon, duchesse d'Orléans, en 1722 ; Suzanne Castel, mariée le 19 mars 1665 à Louis Le Prévost, marquis de Reviers ; Bernardin de Saint-Pierre, jésuite, confesseur de la duchesse d'Orléans ; Françoise-Madeleine, présentée par le roi au prieuré de Bellefont, à Rouen, en janvier 1700 ; Jeanne-Marguerite, religieuse à Bellefont ; Eulalie, nommée, le 31 octobre 1711, abbesse de Notre-Dame de Protection à Valognes, coadjutrice de sa sœur l'abbesse de Bellefont[1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Précis analytique des travaux de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen, Académie des sciences, belles-lettres et arts, 1807

Article connexe