Chantiers Allais

De Wikimanche

Les chantiers Allais sont une entreprise de la Manche située à Cherbourg-en-Cotentin.

Ils sont créés en 1984 à Dieppe (Seine-Maritime) et s'implantent à Cherbourg en 2010 [1].

Ils sont spécialisés dans la construction de petits navires rapides pour le transport de passagers. En 2016, les chantiers ont construit plus de 300 navires de ce type de 12 modèles différents [2].

En 2015, l'entreprise lance la série des Ugo 3000, des petits navires de transport vers les plates-formes pétrolières, capables de charger 30 passagers et 4 tonnes de fret [3].

Le 7 mars 2016, l'entreprise est placée en redressement judiciaire avec une période d'observation de six mois [4].

Le 26 août 2016, l'entreprise est reprise par le groupe Éfinor pour 20 000 € : 45 emplois sur 76 devraient être sauvés [5]. Avec un carnet de commandes vide, l'issue était inévitable[6].

Le 13 décembre 2017, l'Esus 6 est lancé, qui symbolise le redressement des chantiers après la reprise par Efinor : quatre bateaux commandés en un an et demi pour 300 millions d'euros de devis [6].

En mai 2019, le chalutier langoustinier Côte d'Ambre est lancé pour rejoindre la flottille de pêche de Lorient (Morbihan) [7].

Chiffre d'affaires

Le chiffre affaires est de 18 000 € en 2013 (686 000 € en 2011).

Effectifs

En 2016, l'entreprise emploie 80 personnes [2].

Administration

Adresse : Base navale - Atelier Mécanique Nord - BP 80608
50106 Cherbourg-en-Cotentin
Tél. 02 33 97 33 49

Notes et références

  1. « Les chantiers Allais quittent Dieppe », Les Informations dieppoises, 3 septembre 2010.
  2. 2,0 et 2,1 « François Allais : sauver le chantier et emploi », Ouest-France, 31 mars 2016.
  3. Annie Jeanne, « Le sixième Ugo mis à l'eau », La Presse de la Manche, 22 février 2016.
  4. « Le chantier Allais en redressement judiciaire », Ouest-France, 12 mars 2016.
  5. Kevin Verger, « Les chantiers Allais repris par Efinor à Cherbourg », Ouest-France, 27 août 2016.
  6. 6,0 et 6,1 « Cherbourg : plus d'un an après le rachat des chantiers Allais, Efinor vise toujours plus haut », La Manche Libre, site internet, 14 décembre 2017 (lire en ligne).
  7. « Premier gâteau de pêche pour les chantiers Allais », Ouest-France, site internet, 14 mai 2019.

Lien externe