Château du Pont-Roger

De Wikimanche

Château du Pont-Roger, façade et grille d'entrée
Façade sur le jardin
Château du Pont-Roger et son étang

Le château du Pont-Roger est une demeure historique de la Manche, située à Saint-Jean-des-Champs.

Il ne se visite pas.

Histoire

Un premier château construit au 12e siècle a brûlé[1]. Il était sur l’emplacement de la motte du manoir de Saint-Jean-des-Champs, d’où les Lamotte de Pont-Roger ont tiré leur nom [2]. Cette famille donne un défenseur au Mont Saint-Michel au 15e siècle, il y était avec un membre de la famille de Bricqueville[2].

Pancrace de la Motte fait construire le château actuel en 1691[1]. François-Claude de Bricqueville, propriétaire du château sous la Révolution, doit émigrer en Angleterre ; à son retour en avril 1796, il découvre sa femme dansant avec les républicains; arrêté un peu plus tard, il est fusillé à Coutances[2].

La grille imposante et la porte d'honneur en annoncent la grandeur, deux pavillons accueillent, l'un la conciergerie, l'autre la chapelle. De facture très classique, il est de style Louis XIV avec un toit à la Mansart.

La ferme du Pont-Roger, construite au 15e, est attenante; elle est composée de deux corps de bâtiment en équerre (l'un d'eux doté de deux tours) et d'une grange monumentale.

Le château du Pont-Roger est inscrit au titre des monuments historiques le 13 février 1975[3]. Les façades et toitures du château, des deux pavillons d'entrée et du bâtiment sud des communs avec ses deux tours sont protégées ainsi que le portail d'entrée avec sa grille.

Situation

Chargement de la carte...

Bibliographie

  • Chanoine Émile-Aubert Pigeon, « Le château de Pont-Roger », La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc....Manche, partie 2, éd. Lemasle & Cie, Le Havre, 1899, p.240 (lire en ligne)
  • «Visites mensuelles de la société. Saint-Jean-des-Champs », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, tome 93, année 2016, fasc.448, p.333-335
  • L. Leblond, « Notes sur Pont-Roger », Annuaire des cinq départements de la Normandie, Congrès d'Avranches, 1972, p. 49-55

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Informations fournies par le propriétaire lors d'une visite privée.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Édouard Le Héricher, Avranchin monumental et historique, vol 2, Canton de la Haye-Pesnel, 1847
  3. « Notice n°PA00110579 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.

Lien interne