Centre hospitalier Jacques-Monod

De Wikimanche

Entrée de l'hôpital Jacques-Monod
de Granville

Le centre hospitalier Jacques-Monod est un établissement de soins de la Manche, situé à Granville.

Depuis 1992, il fait partie de l'entité Centre hospitalier d'Avranches-Granville [1].

L'institut de formation aux soins infirmiers (IFSI), le Normandy 2 (centre de rééducation fonctionnelle) et la résidence Paul-Poirier pour personnes âgées se trouvent sur le même site.

Histoire

Il prend le relais de l'ancien hôpital Paul-Poirier.

L'hôpital de Granville est inauguré en 1982 et fusionne dix ans plus tard avec celui d'Avranches ; dès lors, la réduction des services menace le site de Granville[2]. La maternité est maintenue en 1993, mais en 1998, malgré débat, pétition, manifestation et motion, la chirurgie viscérale et la réanimation sont abandonnées au profit d'Avranches[2].

Une importante réorganisation a lieu en 2007-2008. La maternité de Granville est fermée et remplacée par un centre périnatal de proximité. Par ailleurs, la chirurgie conventionnelle (avec hospitalisation de quelques jours) est rassemblée à Avranches et la chirurgie ambulatoire (une journée à l’hôpital) à Granville[1].

Entre 2008 et 2010, l'hôpital rénove sa cuisine centrale, se sépare de Sodexho et des ambulances Leblatier, opérateurs privés de restauration et de transport sanitaire, et décide de prendre à sa charge ces tâches en embauchant une trentaine de personnes. Marchant à contre-courant, le directeur du centre hospitalier d'Avranches-Granville rappelle que « les marchés privés ne sont pas toujours les plus avantageux[3] ».

Le service de cardiologie de l'hôpital ferme le 30 juin 2014 [4]. Il est transféré à Avranches[5]. La fermeture du service de médecine générale est annoncée pour le 1er novembre suivant [4]. Depuis son ouverture en juillet 2014, il fonctionnait avec des médecins intérimaires, faute d'avoir pu attirer sur place des médecins généralistes[4].

Le 13 décembre 2014, un double cortège, composé d'élus d'une part, et de 400 usagers d'autre part, défile en ville pour défendre cet « hôpital public de proximité »[6].

Services médicaux

  • Rez-de-chaussée : urgences, consultations externes, centre périnatal de proximité, exploration fonctionnelle, imagerie médicale, bloc opératoire, service ambulatoire, pharmacie, soins palliatifs
  • Étage 1 : hôpital de semaine, pneumologie
  • Étage 2 : soins de suite et rééducation, médecine 1
  • Étage 3 : cardiologie, médecine 3

Administration

Adresse : 849, rue des Menneries
50400 Granville
Tél. 02 33 91 50 00

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Site officiel du centre hospitalier d'Avranches-Granville (lire en ligne), consulté le 16 janvier 2016
  2. 2,0 et 2,1 Ateliers citoyens granvillais (lire en ligne)
  3. La Manche Libre, 26 février 2011.
  4. 4,0 4,1 et 4,2 Jean-René Rivoal, « Hôpital : fermeture de la médecine générale », Ouest-France, 18 octobre 2014.
  5. La Gazette, 2 juillet 2014.
  6. Fabien Jouatel, « Un cortège désuni pour l'hôpital de Granville », Dimanche Ouest-France, 14 décembre 2014.

Liens externes