Canard souchet

De Wikimanche

Northern Shoveler (Male).jpg

Le canard souchet (lat :Anas clypeata) est un oiseau migrateur qui fréquente La Manche notamment le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Description

Anas clypeata 04610.JPG

Le canard souchet mâle est reconnaissable à son gros bec gris, très élargi à l'extrémité, à sa tête vert-bouteille et ses iris jaunes. Sa poitrine est blanche, son ventre marron et son dos noir. Ses ailes sont bleu clair à la base avec une tache anguleuse vert et blanc. Sa queue est noire et blanche dessus, noire dessous. Ses pattes sont rouge-orange.

La femelle souchet porte une livrée marron.

Les souchets sont légèrement plus petit que le canard colvert auquel il ressemble par l'agencement de ses couleurs.

Chant

Le canard souchet cancane, canquette ou nasille. En général, il est très silencieux. On ne l'entend qu'au printemps, la mâle par une série de : rro rro touk touk et la femelle par des : gack gack.

Habitat

Le canard souchet fréquente les marais les étangs. Il affectionne particulièrement les eaux douces et saumâtres d'où sa présence dans les bars morts des rivières et des fleuves côtiers.

Comportements

Les souchets migrent dès les premiers gels. Ils viennent de Scandinavie ou d'Europe Continentale pour rejoindre des zones tempérées ou chaudes. Installé, il défend avec acharnement ce qu'il considère comme étant l'espace vital du couple, en général une zone pouvant couvrir de cinq à trente hectares.

Vol

Anas clypeata 03538.JPG

Le canard souchet vole le cou fort tendu, ce qui donne l'impression que les ailes sont très en arrière du corps.

Reproduction

Le souchet installe son nid à terre près de l'eau. Il est garni du duvet de la cane. En avril ou en mai, la femelle y dépose de 8 à 12 œufs qu'elle couve une vingtaine de jours. Les petits, nidifuges, sont élevés par la mère. Ils prendront leur envol au bout de 6 semaines.

Alimentation

Son bec en forme de spatule lui permet de tamiser et de prendre ses aliments dans l'élément liquide. Il promène son bec dans l'eau de droite à gauche en aspirant sans cesse, filtrant ainsi les particules comestibles. Il se nourrit de végétaux, de petits animaux aquatiques et de plancton.