Buse variable

De Wikimanche

La buse variable (lat : buteo buteo) est un rapace qui hante les cieux de la Manche.

Buteo buteo 5 (Marek Szczepanek).jpg

Description

De stature compacte, la buse variable présente une tête rondelette et une queue assez courte. Comme son nom l'indique, son plumage a des couleurs très variables mais généralement brun foncé avec le dessous tacheté de blanc.

Son bec est courbé dès la base.

Les deux sexes sont semblables ; la femelle un peu plus grande que le mâle.

Chant

La Buse variable piaule. Son cri ressemble à un miaulement haut perché, souvent répété quand l'oiseau est posé, et surtout quand il vole. Ce cri s'entend de loin et révèle sa présence.

Habitat

La buse variable vit dans tout type de boisement du petit bosquet aux forêts. On la trouve aussi dans les marais et sur les côtes rocheuses.

Comportement

La buse variable est souvent en vol à découvert, planant sur les champs et les forêts. Elle se poste également en hauteur surveillant ainsi les alentours.

Elle est sédentaire et très territoriale. Un couple s'établit sur un territoire pour toute sa vie.

Alimentation

La buse variable se nourrit de petits mammifères qu'elle chasse au sol. Elle ne dédaigne pas les oiseaux, les reptiles, les batraciens et les insectes. Elle repère ses proies en volant en cercles à basse altitude, mais aussi à des distances d'une centaine de mètres.

La buse variable est considéré comme l'oiseau de proie ayant la vue la plus perçante.

En période de pénurie, elle peut se nourrir de charognes.

Vol

La buse variable est reconnaissable à son vol quand elles planent en cercle pendant des heures. Ses larges ailes sont tendues, légèrement relevées et sa large queue est arrondie.

Son vol assez lourd.

Reproduction

En février, les vols nuptiaux s'intensifient et continuent en mars. Les buses enchaînent des successions d'ellipses, de planés et de descentes en piqué, réalisés en couple.

Le nid de la buse variable se trouve dans un arbre, feuillu ou conifère, à une hauteur allant de 6 à 30 mètres. Il est fait de rameaux de bois sec, racines et petites branches. L'intérieur est tapissé de feuilles vertes.

La femelle y dépose 3 à 4 œufs, à intervalles de deux ou trois jours.

Le mâle y supplée la femelle si elle quitte occasionnellement le nid. Il lui apporte des proies et la nourrit pendant l'incubation qui dure environ 35 jours. A l'âge d' un mois, les jeunes sont capables de dévorer les proies apportées au nid, mais même après avoir quitté le nid, ils restent très dépendants des parents jusqu'après l'été, période où ils se dispersent.