Bienaimé Avenard

De Wikimanche

Bienaimé Charles Auguste Avenard, né à Gonneville le 4 juin 1853 et mort à Bretteville le 8 avril 1925, est un homme politique de la Manche.

Biographie

Bienaimé Avenard est le fils de Jean-François Avenard [1](1826-1902) et Anne Delaunay [2](1822-1898). Il naît au hameau Les Marions (aujourd'hui appelé Les Aunays sans doute parce que les Delaunay habitaient là).

Bienaimé Avenard aurait d'abord été commis dans des fermes à Gonneville. Il se marie le 13 janvier 1887 à Bretteville avec Rosalie Liot (1865-1910) et s'installe avec elle au hameau Besnard. Le couple a deux enfants :

  • Bienaimé, né en 1888 et mort pour la France en 1917 à Bezonvaux (Meuse) [3].
  • Jules, né en 1892 et mort en 1979, prisonnier aux stalags XI-A d'Altengrabow (Magdebourg) et IV-B de Mersebourg durant la Première Guerre mondiale, puis conseiller municipal à Bretteville.


Cultivateur, Bienaimé Avenard devient d'abord adjoint puis est élu maire de Bretteville le 5 novembre 1922 par 5 voix sur 9 votants, après le décès de Jules Le Seigle, survenu un mois plus tôt [4].

Au début de l'année 1925, il déménage chez son fils Jules (au fond de la rue du Hameau Besnard) qui vient de se marier et qui souhaite « le mettre bien ». Cela ne durera pas longtemps : en avril, il tombe à la renverse en jouant avec un petit enfant, percute violemment une porte avant de se cogner la tête par terre. Le sang lui coule par les oreilles et il agonise plusieurs jours, avant de mourir le 8 avril, à presque 72 ans.

Notes et références

  1. Domestique à Tourlaville puis journalier à Gonneville.
  2. Fileuse à Gonneville.
  3. Son nom figure sur le monument aux morts de Bretteville.
  4. « Bretteville. Élection municipale. », Cherbourg-Éclair, 7 novembre 1922 (lire en ligne).