Bernard Boulot

De Wikimanche

Bernard Camille Désire Boulot, né à Torigni-sur-Vire le 14 mai 1925 [1] et mort à Caen (Calvados) le 11 septembre 2007 [2], est un déporté de la Manche, rentré du kommando de Falkensee (Allemagne).

Bernard Boulot est déporté à bord d'un train qui quitte Compiègne-Royallieu (Oise) le 4 juin 1944 à destination du camp de concentration de Neuengamme (Allemagne). Dans ce convoi, se trouvent 2 062 hommes dont les Manchois Danlos, François Desgranges, Gustave Desgranges, Guillaume, Houssin, Legourd, Lepeu, Lepoil, Madeline, Raux, Ruault et Yau.

Il intègre le kommando Falkensee (Allemagne) situé à 25 kilomètres de Berlin qui fournit de la main-d'œuvre aux usines Demag, appartenant au groupe Hermann-Göring et qui fabrique du matériel ferroviaire, des chars de combat Tigre, des obus et des pièces détachées d'armement.

Bernard Boulot recouvre la liberté lors de la libération de ce kommando le 26 avril 1945.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2007.
  2. « Acte de décès n° 1850 - État-civil de Caen - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2007.

Source