Benjamin Basnage

De Wikimanche

Benjamin Basnage, né à Carentan en 1580, mort en juillet 1652, est une personnalité protestante de la Manche, pasteur de son état.

Cet éminent théologien protestant fut d’abord pasteur à Carentan et à Sainte-Mère-Église , puis ses coreligionnaires l’envoient en Écosse auprès du roi Jacques Ier [1].

En 1601, il est nommé ministre de toutes les églises protestantes du Cotentin [2].

En 1612, au château de Sainte-Marie-du-Mont, il soutient une dispute avec le récollet Jean Marie l'Écrivain, d'où sortira son livre De l'estat visible et invisible de l'Église [2].

Il est l’auteur de plusieurs œuvres religieuses dont la plus connue est son « Traité sur la réforme de l’Église » [1].

Il finit par s’exiler en Hollande en compagnie d’un autre de ses fils, Antoine (16101691), originaire de Sainte-Mère-Église[1].

Il est le père de Henri Basnage seigneur de Franquesnel.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 1, éd. Eurocibles, Marigny, 2001, ISBN:2-914541-09-0.
  2. 2,0 et 2,1 « Chronologie de la répression du protestantisme en Normandie et dans la Manche », Le Didac'doc, n° 3, novembre 2009, Service éducatif des Archives départementales de la Manche.