Batterie du Brulay

De Wikimanche

L'observatoire peint en église de Sainte-Mère-Église (2017)

La batterie du Brulay est un monument de la Manche situé à Fermanville.

Elle fait partie du Mur de l'Atlantique.

Elle est construite en 1936.

Pendant l'occupation allemande, les Allemands la récupèrent et la renforcent considérablement, lui donnant le nom de « batterie Seeadler ». Elle a pour mission la surveillance de la côte normande et la défense de l'aéroport de Cherbourg-Maupertus.

Elle comprend quatre canons de 194 millimètres, modèle 1902, en cuves sur affût et d'un poste de direction de tirs à trois niveaux [1], appelé aujourd'hui « l'observatoire ».

Le 15 mai 1990, elle est rayée de « la liste des ouvrages de défense de 2e série » et déclassée du domaine public militaire pour être incorporée dans le domaine privé de l'État [2].

En 2017, les graffeurs cherbourgeois Blesea et Baby-K maquillent l'un des blockhaus en clocher de l'église de Sainte-Mère-Église avec son parachutiste[3]. En 2020, ils en font une machine inspirée de Star Wars[3].

Situation

Le parachutiste de Sainte-Mère-

Elle se trouve sur la pointe du Brulay, à 2 km de la batterie Hamburg.

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. « Batterie du Brulay », fortifications-et-armements.fr, consulté le 16 juin 2017 (lire en ligne).
  2. Journal officiel, 19 mai 1990.
  3. 3,0 et 3,1 « Les blockhaus sous les bombes pacifiques des graffeurs cherbourgeois », Ouest-France, site internet, 9 juin 2020. (lire en ligne)

Lien interne