Batterie des Caplains

De Wikimanche

Vua aérienne de la casemate n° 1.

La batterie des Caplains est un ouvrage de défense militaire situé à Tourlaville.

Elle est construite par l'armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale pour faire partie du mur de l'Atlantique et défendre plus particulièrement la forteresse de Cherbourg (Festung Cherbourg). Elle est proche du fort des Caplains construit au XVIIIe siècle pour assurer la défense de Cherbourg contre des attaques de la marine anglaise.

Sa dénomination allemande est : Stp 245 HKB Les Caplains [1]. Elle est également appelée « batterie Brommy » [1].

Elle se compose de quatre casemates armées de quatre canons de 150 mm, de 6 canons anti-aériens de 75 mm et d'un projecteur [1].

Le 25 juin 1944, la batterie ouvre le feu à 10 h sur les navires américains qui se trouvent dans son champ, jusqu'à 22 kilomètres au large [2]. Il ne semble pas qu'un seul de ses tirs touche au but, mais son pilonnage qui dure deux heures gêne considérablement les manœuvres de l'escadre alliée [2]. Vers 16 h, la batterie tombe enfin aux mains de l'armée américaine, qui y fait 400 prisonniers [3].

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Batterie des Caplains », D-Day Overlord - Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie, (lire en ligne).
  2. 2,0 et 2,1 « Le 25 juin 1944 », Le Mur de l'Atlantique, site internet (lire en ligne).
  3. « La batterie des Caplains », batteries.cotentin.free.fr, site internet (lire en ligne).

Lien interne

Lien externe