Batterie de Néville

De Wikimanche

La mer se rapproche.
Une des casemates après dynamitage américain.

La batterie de Néville, nom de code Blankenese, est un monument de la Manche situé dans la commune déléguée de Néville-sur-Mer à Vicq-sur-Mer.

Elle fait partie du mur de l'Atlantique.

Elle est construite en 1942 à la pointe de Néville par la marine allemande (Kriegsmarine).

Elle est dotée de 4 canons anti-aériens britanniques Vickers de 94 mm.

L'ensemble de la batterie comprend une trentaine de blockhaus disposés le long de la plage, reliés entre eux par des galeries.

Elle est engagée le 6 juin 1944 contre le débarquement allié. Elle attaque plusieurs convois navals, notamment le 7 juin, le 11 juin, le 13 juin, le 15 juin et le 18 juin au matin, les obligeant à rebrousser chemin. Elle subit un bombardement aérien le 13 juin, qui ne la met pas hors d'état de nuire.

Ses occupants allemands la sabordent finalement le 18 juin en application du « plan Henrich », ordonnant une concentration de la défense allemande sur la « forteresse de Cherbourg » (festung Cherbourg). Les Américains en prennent possession le 20 juin.

L'armée américaine se sert des casemates pour des essais de dynamitage.

Lien interne