Actions

Bādǎráé

De Wikimanche

Dictionnaire manchois
Bādǎráé

Courtaud gros et court.

Cette page est une entrée du dictionnaire manchois.

Bādǎráé, (dial.), adj. : courtaud gros et court
Graphie normalisée : badaret, badarot, badarotte [1].

Répartition géographique

Hague.

Attestations écrites

Dans les glossaires et dictionnaires

Dans l'ordre chronologique.

  • Bādǎráé , 1886, Hague, n. m., ou n. f. : « courtaud gros et court — R[emarque] bas + dare, ventre. (V[oir] ce mot). On dit dans le même sens bātchu (bas tchu) et "bas entchuláě"  » [2].
  • Badaraé, 2012, Cotentin, « courtaud, gros et court en parlant d'une personne » [3].
  • badaret, badarot, badarotte, 2016, non localisé : « homme ou femme petit et trapu » [4].

Attestations orales

Pas encore d'attestation orale.

Notes et références

  1. [2016 Magène-UPNC] Magène et Université populaire normande du Coutançais, Trésor de la langue normande, Dictionnaire français/normand, t. 2 tomes, Éditions Eurocibles, .
  2. [1886 Fleury] Jean Fleury, Essai sur le patois normand de la Hague, Paris, Maisonneuve frères & Ch. Leclerc, éditeurs, (lire en ligne), p. 126.
  3. [2012 Marie] Éric Marie, Dictionnaire normand-français, d'après un inventaire des usages du Cotentin, éd. Orep, , p. 25.
  4. [2016 Magène-UPNC] Magène et Université populaire normande du Coutançais, Trésor de la langue normande, Dictionnaire français/normand, t. 2 tomes, Éditions Eurocibles, .