Auguste Leturc

De Wikimanche

Auguste, Henri, Leturc, né à Tonneville le 21 novembre 1852, mort à Saint-Lô le 10 avril 1924 [1], est un homme politique de la Manche, médecin de profession.

Son père est juge de paix à Canisy. Son frère aîné, Ernest est magistrat conseiller à la cour de cassation.

Auguste Leturc embrasse la profession de médecin et s'établit à Saint-Lô. Il jouit d'une « excellente réputation » [2]. Il est apprécié pour son désintéressement, notamment au service des plus pauvres [2].

Il est maire de Saint-Lô entre 1915 et 1919.

Par testament, il légue ses biens aux communes de Saint-Lô, Canisy, Saint-Ébremond-de-Bonfossé et Le Hommet-d'Arthenay.

Sa tombe se trouve au cimetière de Canisy.

Distinction

  • Chevalier de la Légion d’Honneur [3]

Notes et références

  1. « Nécrologie », Journal de la Manche et de la Basse-Normandie, 12 avril 1924 (lire en ligne)
  2. 2,0 et 2,1 « 14 maires et 126 ans d'élections municipales », Ouest-France, 29 mars 2014.
  3. Base LEONORE, dossier LH/1623/9, 1922 (lire en ligne)