Auguste Gaudin de Villaine (1851)

De Wikimanche

Auguste Camille Louis Marie Gaudin de Villaine, né à Moulines le 24 avril 1851 [1] et mort en 1904, est une personnalité militaire de la Manche.

La charge de Reichshoffen

Fils d'Adrien Gaudin de Villaine (1800-1876), officier de cavalerie et d'une mère russe, Alexandrine Nicolay (1814-1886), Auguste Gaudin de Villaine sort à peine de Saint-Cyr quand éclate la guerre de 1870 [2].

Sous-lieutenant au 3e Cuirassiers, il prend part à la mémorable charge de Reichshoffen (Alsace) qui, le 6 août 1870, arrache dit-on, des cris d'admiration aux Prussiens. De cette charge aussi glorieuse qu'inutile, Auguste Gaudin de Villaine sort plus mort que vif. Grièvement blessé, il est fait prisonnier [2].

Libéré en 1871, il marche contre la Commune à la tête de son ancien régiment. Il passe ensuite avec succès le concours de l'École supérieure de guerre et est nommé attaché militaire dans les pays nordiques. Promu général en 1904, il meurt la même année, fauché par la grippe [2].

Il est le père du sous-lieutenant Paul Gaudin de Villaine (1889-1914), « Mort pour la France » pendant la Première Guerre mondiale.

Il est le frère du sénateur Adrien Gaudin de Villaine (1852-1930).

Notes et références

  1. - Acte de naissance n° 5 - Page 87/146.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 1.

Articles connexes