Assemblée normande

De Wikimanche

L'Assemblée normande est une ancienne manifestation à caractère festif et culturel, organisée annuellement dans la Manche, de 1957 à 1997.

L'Assemblée normande est créée par l'association régionaliste Les Quenailles d'la Forâe d'Bricqu'bai [1], autrement appelée Société folklorique et archéologique de l'ancienne forêt de Bricquebec, présidée par le Rochevillais Albert Postel (1922-2012) [2]. D'abord connue sous le nom Assemblée normande des Roches, ou encore Assemblée normande des Quenailles, elle a lieu sur le site mégalithique des Roches à Rocheville pour la première fois en 1957 [2].

Elle est reconduite au même endroit jusqu'en 1964 [2]. À partir de l'année suivante, elle devient itinérante, organisée chaque année par une association volontaire dans une commune du Cotentin [3]. Durant ses 41 ans d'existence, elle visite 28 communes différentes [2].

Organisée chaque année le dimanche qui suit le 15 août [4], elle vise à favoriser la rencontre de tous ceux qui s'intéressent à la langue normande et aux traditions régionales, auteurs, érudits, associations, mais aussi grand public, locaux et vacanciers [2].

Le programme est relativement immuable :

    • Hommage rendu à une personnalité ayant un rapport avec la commune visitée et qui, de son vivant, a contribué à la renommée du Cotentin et, parfois, inauguration d'une exposition en rapport avec la journée.
    • Messe chantée en rite coutançais.
    • Remise du prix littéraire du Cotentin.
    • Repas sous la tente mettant en valeur les plats traditionnels comme la poule au blanc ou l'agneau rôti en plein air.
    • Spectacle présenté par deux ou trois groupes folkloriques.
    • Dégustation de soupe à la graisse pour terminer la journée.

La dernière Assemblée normande s'est tenue à Yvetot-Bocage en août 1997 [2].

Notes et références

  1. En français Les Enfants de la forêt de Bricquebec.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 et 2,5 Éric Marie, « Le Prix littéraire du Cotentin a 50 ans », Le Viquet, n° 182, Noël 2013, pp. 5 à 17.
  3. Le Cotentin au sens large, même si les communes de la presqu'île sont surreprésentées.
  4. Ou le 15 août lui-même si celui-ci tombe un dimanche.