Arthémise Lecouteur

De Wikimanche

Arthémise Marie Lecouteur épouse Devouassoud, née à Brévands le 4 septembre 1885 [1] et morte à Valognes le 5 mars 1986 [1], rentrée d'Allemagne, est une déportée de la Manche.

Le 14 février 1920, Arthémise Lecouteur contracte mariage avec Jean Devouassoud à Paris. De leur union naît en 1921, Pierre Devouassoud. Celui-ci est arrêté dans la Manche lors d'une tentative de gagner l'Angleterre. Condamné à mort, il est fusillé le 12 avril 1941 sous les murs de l'abbaye de Montebourg.

Arthémise Lecouteur qui a participé au financement de l'achat du " Buhara " est arrêtée et internée à Saint-Lô comme complice. Elle est déportée le 22 juillet 1943 à destination de Freiburg-im-Breisgau (Allemagne) en même temps que les Manchois Marcel Baudry et Émilienne Laruelle. Elle est emprisonnée sous le protocole ""NN"" [2]. Elle est transféré à la prison de Lübeck-Lauerhof.

Arthémise Lecouteur est libérée le 10 septembre 1943.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 AD50, NMD Brévands, 1883 - 1892 (5 Mi 1596) page 49/200 Acte de naissance n° 20 (lire en ligne).
  2. Nacht und Nebel = "Nuit et brouillard" - interprétation du signe N.N. accolé par l'administration SS à tout détenu désigné dès sa déportation.

Source

Lien interne