Arsène Cauchard

De Wikimanche

Arsène François Désiré Cauchard, né à Saint-Jean-de-la-Rivière le 6 juin 1912 et mort dans la même commune le 12 avril 1949, maçon, est un résistant déporté de la Manche.

Le 6 octobre 1942, Alfred Cauchard, François Le Batard et Paul Luce sont arrêtés par les Allemands après dénonciation pour détention illégale d'armes : ils avaient caché leurs fusils de chasse dans le clocher [1].

Il est déporté le 12 novembre depuis la gare de l'Est à Paris sous le protocole ""NN"" [2] vers Reinsfeld. Il connaîtra le camp de transit d'Hinzert puis les prisons de Trêves, Diez-am-Lahn et Breslau où il passe en jugement.

Il est condamné aux travaux forcés et transféré à Flossenburg en septembre 1944.

Il retrouve la liberté le 23 avril 1945 à la libération du camp et est rapatrié.

Hommage

Son nom figure sur le Monument aux morts de Saint-Jean-de-la-Rivière.

Article connexe

Notes et références

  1. René Gautier et 54 correspondants, 601 communes et lieux de vie de la Manche, 2014, p. 551.
  2. Nacht und Nebel = "Nuit et brouillard" - interprétation du signe N.N. accolé par l'administration SS à tout détenu désigné dès sa déportation.

Lien externe