Armorique (1971)

De Wikimanche

L'Armorique est un bateau de la Manche.

Histoire

Le bateau est construit aux Ateliers et chantiers du Havre (Seine-Maritime) en 1971[1].

Il est lancé le 24 avril 1971 sous le nom de Terje Vigen et livré à son commanditaire, la compagnie norvégienne DA-NO Linien le 13 mai 1972[1].

Il entre alors en service sur la ligne Oslo (Norvège)-Århus (Danemark)[1].

Après être passé entre les mains d'une compagnie allemande en difficultés financières, le bateau est acheté par la Brittany Ferries fin 1975. Il est rebaptisé Armorique. Il passe alors deux mois en rénovation avant de faire ses débuts le 4 mars 1976 sur la liaison Roscoff (Finistère)-Plymouth (Royaume-Uni)[1].

Il passe en avril sur la ligne Saint-Malo (Ille-et-Vilaine)-Plymouth puis Saint-Malo-Portsmouth (Royaume-Uni)[1].

Le 5 juin 1976, le ferry échoue au large de Saint-Malo. Il doit passer en réparation au Havre puis à Saint-Malo[1].

Il reprend du service pour une courte période (mai-septembre 1977) entre Saint-Malo et Portsmouth[1].

À partir du 17 avril 1978, il assure la liaison entre Plymouth et Santander (Espagne). Il est de temps en temps dérouté sur la ligne Plymouth-Roscoff-Cork (Irlande)[1].

Le 20 mai 1982, l'Armorique retrouve la ligne Saint-Malo-Portsmouth et, ironie du sort, échoue une seconde fois devant la cité corsaire (le 18 septembre). S'en suit un nouveau séjour au Havre pour réparation[1].

À partir de mars 1983, il assure la liaison entre Roscoff et Cork. Le 2 avril, un feu se déclare dans une cabine : un décès et 19 blessés sont à déplorer[1].

Il assure les traversées pendant les hautes saisons 1983 et 1984 (de mai à septembre) et reste à quai à Saint-Malo le reste du temps[1].

De 1984 à 1987, l'Armorique alterne missions entre Roscoff et Plymouth puis entre Saint-Malo et Portsmouth, et parquage à quai[1].

Truckline Ferries utilise le bateau entre le 27 mai et le 13 juin 1988 pour assurer sa liaison entre Cherbourg et Poole (Royaume-Uni)[1].

Le navire retrouve la ligne Saint-Malo-Portsmouth de juin à septembre[1].

Il est épisodiquement affrété par British Channel Island Ferries en 1989 pour assurer la liaison entre Poole, Guernesey et Jersey[1].

En 1990, il alterne entre les lignes Saint-Malo-Portsmouth et Caen-Portsmouth quand, le 6 septembre, il subit un dommage à l'hélice[1].

Le 27 décembre 1990, il est affrété par l'Armée française et rejoint Toulon (Var). C'est la guerre du Golfe. Le bateau transporte des troupes jusqu'à Yanbu (Arabie Saoudite)[1].

À son retour, il retrouve la ligne Saint-Malo-Portsmouth de mai 1991 à janvier 1992, à l'exception de trois jours en octobre (du 1er au 3) entre Portsmouth et Cherbourg[1].

De janvier à mai 1992, il assure la liaison Caen-Portsmouth. Il passe alors sur la ligne Saint-Malo-Portsmouth jusque fin septembre 1992, à l'exception de deux mois sur la ligne Portsmouth-Cherbourg-Poole-Cherbourg-Poole-Saint-Malo (19 juin-28 août)[1].

Channel Island Ferries affrète le bateau du 2 au 20 février 1993 pour assurer sa ligne Poole-Jersey-Guernesey[1].

À partir du 21 février 1993, l'Armorique reste à quai à Cherbourg, et cela jusqu'en septembre[1].

Il est vendu le 18 décembre 1993 à Xiamen Ocean Shipping Co. (Chine) et est rebaptisé Min Nan. Après être passé sous le contrôle de Weihai Ferry Co (Chine) en 1998, le désormais Sheng Sheng est vendu à Dharma Lautan Utama (Belize) et devient le Tirta Kencana en 2005[1].

Caractéristiques

Il mesure 116,62 m de long, 19,23 m de maitre-bau et 4,33 m de tirant d'eau[1].

Il est équipé de deux moteurs Pielstick dégageant une puissance de 8 825 kW[1].

Sa vitesse de croisière est de 20 nœuds[1].

Il accueille à son bord 700 passagers (410 lits) et 170 véhicules[1].

Notes et références

Voir aussi