Armand Bihel

De Wikimanche

Armand Bihel.

Armand Auguste Jean Bihel, pour l'Église père Marie-Floxel Bihel, né au Rozel le 2 juillet 1912 et mort à Caruaru (Brésil) le 22 décembre 1985 [1], est une personnalité catholique de la Manche.

Biographie

Il est ordonné prêtre à 23 ans.

Après un an de vicariat à Torigni-sur-Vire, il passe cinq ans à la Trappe de Bricquebec.

Après un an de vicariat à Tourlaville, il est nommé en 1942 curé de Saint-Pierre-d'Arthéglise, où il reste sept ans, avant de partir officier à Montmartin-en-Graignes, puis à Cherbourg, dans la nouvelle paroisse de Saint-Jean-des-Carrières.

Après une nouvelle année passée à la Trappe, il devient chapelain de la communauté des sœurs de la Bucaille à Cherbourg.

On lui doit la chapelle Notre-Dame-de-Boulogne à Saint-Pierre-d'Arthéglise qu'il fait construire en 1947.

Évangéliste au Brésil

En 1963, il part au Brésil partager la vie des pauvres où il commence comme vicaire à Jussaral, dans une zone de culture de la canne à sucre de l’état du Pernambouc [1]. Il évangélise la région de Divina Pastora dans l’état de Sergipe, dans le nord-est du pays, où il rencontre son ami Paulo qu'il considère comme un fils et le prépare à être diacre rural dans l'Église [1].

En 1971, il choisit la région de Jataúba dans le diocèse de Pesquer où il vit jusqu’à sa mort [1].

Le Père Armand Bihel est un ami des petits paysans, et toujours présent pour défendre les agressions et les arrière-pays oubliés par d'autres mouvements [1].

Il meurt à Caruaru (Brésil) le , âgé de 73 ans, au terme d'un exil de vingt-trois ans, il est alors curé de Divina Pastora [1].

Hommage

Une rue de Montmartin-en-Graignes porte son nom.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 « Padre Armando Bihel amigo da A.C.R. », Grito no nordeste, janvier/février 1986, page 9.

Articles connexes