Apparition des clubs sportifs à Cherbourg entre 1850 et 1939

De Wikimanche

Les premiers clubs sportifs à Cherbourg sont créés, semble-t-il, à partir de 1883. Ils sont souvent rattachés à l'armée ; ces clubs rassemblent beaucoup de soldats formés pour la guerre. Progressivement, ces soldats deviennent indépendants de l’armée.

Le cyclisme occupe une place très importante dans la vie des Cherbourgeois mais d'autres sports apparaissent plus tard, tels que la gymnastique, les courses hippiques, le football et d 'autres.

Chronologie

  • 1883 : création de la première société de gymnastique liée à l'armée
  • 1883 : fondation de la Société des enfants de Cherbourg
  • 1892 : création de la société de cyclisme Cherbourg Pédale
  • 1894 (5 avril) : fondation de la société des régates
  • 1898 : apparition du football avec l’Union sportive cherbourgeoise
  • 1903 : création du Stade cherbourgeois
  • 1905-1906 : existence de l'Union sportive de Cherbourg
  • Avant 1907 : fondation de l'Étoile sportive
  • 1910 ( 2 octobre) : la Société Alpha est créée, qui pratique notamment le football
  • 1920 (17 juillet) : création de la Fédération amicale des sociétés
  • 1923 (27 mai) : fusion des clubs Cherbourg Pédale et Club vélocipédique cherbourgeois

Présentation de différents clubs de sport

Le cyclisme

Epreuve départementale de cyclisme organisée le 28 juillet 1912
Réglementation des courses cyclistes sur route le 17 mai 1912
Annonce du circuit de la Manche organisé par le club Cherbourg-Pédale.

Le cyclisme n'est pas été le premier sport pratiqué à Cherbourg, mais il est pendant longtemps le sport le plus populaire. En effet, la première sortie de la Société vélocipédique cherbourgeoise a lieu en mars 1890 (alors que la première course cycliste a lieu en 1868). Son succès est tel que deux ans après en 1892, est fondé Cherbourg Pédale, dont le siège social se trouve au Café Continental, sur le quai de Caligny. Plusieurs courses officielles de cyclisme sont organisées par ce club dans Cherbourg et ses environs notamment grâce au vélodrome Jean-Jaurès, situé à Équeurdreville.

Onze ans plus tard, en 1903, est fondé le Stade cherbourgeois. Celui-ci propose des sports et exercices en plein air, parmi ces sports se trouve en première position le cyclisme.

Le 2 avril 1906, la première course de motocyclettes est organisée par Cherbourg Pédale. Toutefois, ce club continue à organiser des courses de cyclisme sur route de manière importante. Durant la même année, le vélodrome de Chantereyne est mis à disposition de l'Auto-vélo club qui organise comme son nom l'indique des courses de vélos. Cependant, ce club ne dure qu'une seule année. La popularité du cyclisme évolue avec le temps et comme récompense pour Cherbourg et sa dévotion à ce sport, le tour de France (qui s’est déroulé pour la première fois du 1er au 19 juillet 1903) passe pour la première fois dans la ville le 26 juillet 1911 lors de sa huitième édition. Enfin, le 27 mai 1923 Cherbourg Pédale et le Club vélocipédique cherbourgeois fusionnent et formeront le principal club de cyclisme durant la période 1923-1939

Le football

Le football apparaît assez tard par rapport à d'autres sports comme le cyclisme ou la gymnastique mais il devient très vite un sport populaire mais légèrement moins que le cyclisme.

C'est en 1898 que le football apparaît dans Cherbourg pour la première fois (ce sport avait été crée en 1863), il aura donc fallu attendre 35 ans pour le voir apparaître à Cherbourg.

Le tout premier club à proposer le football en tant que sport est l'Union sportive cherbourgeoise fondé en 1904, et c'est le 24 avril 1904 que ce club pratique le premier match de football interclubs. L'équipe première se fait battre 7-0 par le Stade du Val de Saire, le sort de l'équipe deuxième n'est guère plus honorable puisqu'elle se fait battre 6-1 par l'équipe de Guernesey. Le club ferme ses portes deux ans après sa fondation soit en 1906.

Malgré cette première tentative manquée d'introduire le football dans Cherbourg, M. Fernand Choubrac fonde en 1906 l'Association sportive cherbourgeoise Stella qui compte plus de 50 pratiquants dès la première année de fondation. Ce club, qui siége à l'époque au quartier de la Bretonnière, propose de nombreux sports comme l'athlétisme, la natation, la course à pied et surtout le football.

Cette association sportive de football commence réellement à faire parler d'elle en 1929 lorsque l'ASC Stella arrive en seizième de finale de la coupe de France, toutefois l'équipe se fait éliminer par Rennes (2-1 ap). L'ASC Stella atteindra également cinq fois les 32e de finale (1921, 1930, 1933, 1937, 1940). Il ne faut pas oublier que la Stella a gagné en 1931 la coupe de Normandie au stade Jean-Jaures aux dépens du Stade havrais. L'ASC Stella à Cherbourg a grandement contribué à l'apport du football à cette époque et encore actuellement puisque la Stella fait partie désormais du club de l'ASC Cherbourg. Enfin, la Stella n'est pas alors le seul club de football évoluant à Cherbourg ; en effet, la société Alpha est également un club de football fondé en 1911. Toutefois, malgré ses 60 pratiquants, ce club n’a laissé que peu de traces.

La gymnastique

La gymnastique est le second sport à apparaître dans Cherbourg et ses environs.

Ainsi, est en 1883 est fondée la société des Enfants de Cherbourg. Cette société est étroitement liée à l'armée puisque mis à part les exercices de gymnastique traditionnels, elle propose plusieurs exercices militaires et enseigne les bases de l'instruction militaire. Son succès est assez important puisqu'en novembre 1889, la société de gymnastique et d'instruction militaire organise une fête nommée "La Patriote" dans laquelle sont présentées plusieurs disciplines que pratique cette société comme des mouvements d'assouplissements, du trapèze et même de la boxe à un public cherbourgeois curieux de voir un spectacle inédit. Ensuite, un autre club sportif proposant la gymnastique est fondé avant 1907 : l'Étoile sportive. Son siège se situe rue du Val de Saire. Ce club sportif propose des défilés de toutes sortes. Cependant, avec l'arrivée du cyclisme et du football, l'euphorie naissante suite à l'avènement de la gymnastique disparait dans les méandres du temps puisqu'aucun autre club sportif spécifique à la gymnastique n'est fondé entre 1907 et 1939.

Hippisme

Les courses hippiques apparaissent à Cherbourg avant 1850, ce qui en fait le sport le plus vieux de Cherbourg. Ainsi, l'hippodrome de La Glacerie est le plus vieil hippodrome de France (créé en 1836). Les courses hippiques s'y sont multipliées et ce jusqu'à nos jours. Toutefois, la fondation d'un club sportif basé sur le hippisme prend du temps, puisque la société des courses de chevaux de Cherbourg n'est créée qu'en 1907. Son succès est assez important puisque cette société existe toujours actuellement. Ce club sportif basé sur les courses de chevaux est le seul à être créé entre 1850 et 1939. L'hippisme a pendant longtemps gardé la première place en matière de sport pratiqué puisque celui-ci constitue alors le seul sport jusqu'en 1883, l'arrivée de la gymnastique et l'envie de voir quelque chose de nouveau pour les Cherbourgeois sont suffisant pour faire passer l'hippisme au second plan à cette époque.

Athlétisme

L'athlétisme à Cherbourg est un sport qui apparaît assez tard ; en effet, c'est en 1903 grâce au Stade cherbourgeois que l'athlétisme arrive dans Cherbourg. Cette association sportive propose des « sports et exercices en plein air » parmi lesquels le cyclisme, la course à pied, l'escrime, la lutte ou encore la boxe. Toutefois, comme le football, la Stella en 1907 est fondée et l'athlétisme prend une place assez importante dans ce club et laisse le Stade Cherbourgeois dans l'ombre. Ainsi, en 1920, l'équipe athlétique de la Stella remporte le critérium de la Manche, une compétition qui regroupe tous les clubs athlétiques de la Manche. Cette première place luit vaut de nombreuses félicitations aussi bien de la part du maire que de la part de la commune en général. Durant la période 1850-1939, de nombreuses manifestations athlétiques se disputent ; de ce fait, l'athlétisme est un sport assez important durant cette période.

Les autres sports

De nombreux autres sport apparaissent dans Cherbourg durant la première partie du XXe siècle ; toutefois, leur succès n'est pas aussi important que les cinq autres sports cités auparavant. Le sport nautique apparaît en 1894 (le 5 avril) avec la création de la Société des régates, cependant cette société n'a pas un succès véritablement important. Nombreux sont les sports à apparaître avec la création d'un club sportif. Par exemple, la fondation du Stade cherbourgeois permet l'avènement de la course à pied, de l'escrime, de la lutte et de la boxe. Ensuite, la Stella apporte le premier club consacré à la natation. Il faudra attendre la fin de la Première Guerre mondiale pour voir le rugby apparaître dans Cherbourg (en effet, la guerre de 1914-1918 a stoppé toute pratique du sport, puisque les terrains sportifs appartiennent aux militaires). D'autres sports sont modernisés, comme la boxe et l'athlétisme. Durant cette période, on trouve également d'autres sports, comme le basket-ball (avec plusieurs clubs comme les Cheminots de Cherbourg, ou encore le Sporting-club cherbourgeois), le tennis (Tennis-club Cherbourgeois), mais on pouvait aussi trouver des sports qui seraient maintenant anecdotiques comme le tir à la grenade.

Sources

  • Archives municipales de Cherbourg-Octeville.
  • Chambre de commerce de Cherbourg-Octeville : journal Le Stade (1928).
  • La Presse de la Manche, « 120 ans en Cotentin ».
  • Journal Cherbourg-Éclair