Antoine Barthélemy

De Wikimanche

Antoine Auguste Jean Barthélemy, né à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) le 29 mai 1898 [1] et mort à Valognes le 13 novembre 1971 [2], est une personnalité de la Manche.  

L’artisan du paquebot France

Ingénieur du génie maritime, l’Auvergnat Antoine Barthélemy arrive en 1923 travailler à l’arsenal à Cherbourg dont il devient le directeur après la guerre.

Il croise Henri Lecrès à l'arsenal de Toulon (Var), pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 1950, il est nommé directeur technique de la Compagnie générale transatlantique et, à ce titre, c’est lui qui dirige à Saint-Nazaire la construction du paquebot France, au début des années 1950.

Par son mariage, l’ingénieur Barthélemy s’est allié à une vieille famille de Valognes où il réside et dont il est adjoint au maire dans la municipalité dirigée par Henri Cornat.

Il est le père d'Anne Heinis, ancien maire de Valognes et sénateur de la Manche.

Il décède à Valognes en 1971.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1971.
  2. « Acte de décès n° 93 - État-civil de Valognes - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1971.

Source

  • Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 1, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN : 2-914 541 9 0