Angèle Bodin

De Wikimanche

Angèle Bodin, pour l'état civil Angèle Eugénie Lecapitaine, née à Virey le 29 juillet 1902 et morte à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 19 janvier 1969, est une personnalité remarquable de la Manche, « Juste parmi les Nations ».

Biographie

Angèle Lecapitaine épouse à Virey en 1921, Marcel Bodin [1], éleveur de bestiaux.

En 1942, pendant le Seconde Guerre mondiale, Marcel et Angèle Bodin, par l'intermédiaire de la Croix-Rouge, acceptent d’héberger Louis Gans un enfant juif dans la détresse, sa sœur Branca baptisée Bertille est recueillie au domicile d'une autre famille de Saint-Hilaire-du-Harcouët, par Marie-Thérèse et Armand Piel.

Hommage

Le 3 mai 2009, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem lui décerne, à titre posthume, le titre de « Juste parmi les Nations » ainsi qu'à son épouse Angèle.

Notes et références

  1. « Publication de mariage - Saint-Hilaire-du-Harcouët », Ouest-Éclair du 18 janvier 1921.

Lien externe