André Girard

De Wikimanche

André Alphonse Girard, né à Saint-Lô le 5 juin 1902 et mort en Allemagne le 1er juillet 1942, est un déporté de la Manche, « Mort pour la France ».

Biographie

André Girard est domicilié rue Octave Feuillet à Saint-Lô quand il est déporté depuis Paris le 18 janvier 1942 vers le camp d'Hinzert en attente de leur jugement pour détention d'armes, appartenance au Front national ou d'inspiration communiste.

Les déportés sont sous le protocole ""NN"" [1].

André Girard est transféré à la prison de Wittlich en attente d'être appelé à comparaître devant le tribunal de Cologne ou de Breslau. Il ne revient pas déportation.

Hommage

Son nom est inscrit sur le Monument commémoratif 1939-1945 à Saint-Lô

Notes et références

  1. Nacht und Nebel = "Nuit et brouillard" - interprétation du signe N.N. accolé par l'administration SS à tout détenu désigné dès sa déportation.

Sources