André Dior

De Wikimanche

André Dior, né à Granville le 30 décembre 1873 [1] et mort à Granville le 4 mai 1907[2], est une personnalité journaliste et économique de la Manche.

Biographie

Il est le fils de Lucien Dior (1841-1909) et d'Animaïde Angé (1847-1885).

Il naît rue du Calvaire à Granville.

Il est avocat et directeur-propriétaire de L'Avenir Républicain à Granville[2]. Il est imprimeur à Granville. En 1905, il édite le livre de Raoul Fougeray du Coudray Pléville Le Pelley, mousse, corsaire, officier de vaisseau, amiral, ministre. En 1907, il édite L'Arrestation du prince de Polignac [3].

Il est le frère du député d'Avranches, Lucien Dior[2].

Notes et références

  1. - Acte de naissance n° 245 (lire en ligne).
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Mort de M. André Dior », L'Ouest-Éclair, 6 mai 1907 (lire en ligne).
  3. Henri de La Martinière, « Souvenirs et vieux papiers : La Cour et la ville il y a un siècle », L'Express du Midi, 27 août 1930.

Lien interne