Alfred Rossel

De Wikimanche

Alfred Rossel (1841-1926)

Alfred Rossel, né à Cherbourg le 6 mars 1841, mort à Cherbourg le 14 décembre 1926, est un chansonnier de la Manche.

Biographie

Acte de naissance.

Il est le premier auteur dialectal du Cotentin. Il a connu une popularité impressionnante en son temps, ses spectacles pouvant attirer plusieurs milliers de personnes.

Fils de Thomas Rossel et de Marie Vilquien, il naît rue du Maupas à Cherbourg.

En 1872, Alfred Rossel écrit sa première chanson. Il a la chance de rencontrer le chanteur Charles Gohel, qui devient son interprète favori. Leur collaboration dura cinquante ans.

C'est souvent dans la diligence allant de Barfleur à Cherbourg qu'Alfred Rossel trouve l'inspiration de ses chansons. Leur succès fut foudroyant. Beaucoup de Normands connaissent la plus célèbre d'entre elles, Sû la mé, considérée dans le Cotentin comme une sorte d'« hymne national ».

Il est à l'origine de la création de la caisse de secours mutuelle des gens de mer [1]. Il est également administrateur de l'Hôpital Louis-Pasteur et la Caisse d'épargne locale [1].

Il meurt au 103 de la rue du Val-de-Saire à Cherbourg et est enterré au cimetière des Aiguillons[2].

Edmond-Marie Poullain fut un promoteur zélé de l'édition des œuvres d'Alfred Rossel, ouvrage pour lequel il réalisa deux eaux-fortes.

Œuvres

Chanson « Le Rot de la mé ».
  • Œuvres complètes, chansons et poésies en Patois. Chansons et poésies diverses, Caen / Cherbourg, 1913.
  • Œuvres complètes, édition du Millénaire, Paris, 1933 [certaines œuvres de jeunesse ou jugées mineures sont abandonnées; l'orthographe de certains textes est remaniée].
  • Chansons normandes, OCEP, Coutances, 1974 [sélection de chansons réécrites en orthographe normalisée].

Bibliographie

Hommages

À Cherbourg.

L'Association normande Alfred Rossel perpétue la mémoire et le nom du chansonnier.

Des noms de rues ou de places sont données en son honneur à Cherbourg-Octeville, Barfleur, La Glacerie, Querqueville et Siouville-Hague.

Un bâtiment de la résidence Les Hortensias à Cherbourg-Octeville porte également le nom d'Alfred Rossel.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « 120 ans en Cotentin 1889-2009 », La Presse de la Manche, hors-série, novembre 2009.
  2. Yves Lecouturier, Tombes célèbres de Normandie, OREP, Cully, 2009.

Voir aussi

Lien externe