Albert Rouyer

De Wikimanche

Amiral Rouyer.

Albert Rouyer, né à Paris le 26 décembre 1857, mort à Toulon (Var) le 22 mars 1930, est une personnalité militaire liée au département de la Manche.

Biographie

Rouyer entre dans la Marine en 1874 au port de Toulon où il embarque sur le Flore. Aspirant le 5 octobre 1877, il sert successivement sur le Souverain et le Richelieu. Au 1er janvier 1879, il est affecté à la division navale de l'Océan pacifique sur le croiseur Decrès.

Promu enseigne de vaisseau le 5 octobre 1879, toujours sur le croiseur Decrès, il est muté sur le Victorieuse de la division des mers de Chine. Il prend part aux opérations du Tonkin en 1883. Affecté ensuite aux Fusiliers Marins, il participe aux opérations de Madagascar.

Lieutenant de vaisseau, il est affecté au port de Toulon le 1er janvier 1885 puis sur le croiseur Fabert de la division navale du Pacifique. Il est breveté torpilleur en 1888. Il devient professeur de tactique navale sur l' Iphigénie, puis en avril 1891, l' École de guerre.

Le 26 novembre 1893, il est nommé commandant de l'aviso-torpilleur Lévrier de l'escadre de la Méditerranée, puis du torpilleur Aventurier en 1896. Au 1er janvier 1897, il prend le commandement des torpilleurs Corsaire et Argonaute puis en avril sur le croiseur Alger.

Capitaine de frégate le 23 août 1897, il est second sur le Redoutable. En 1899 et 1900, il intègre l'école d'application des aspirants sur le croiseur Iphigénie. En 1901, 1902, 1903 et 1904, il est professeur à l'École Supérieure de la Marine à Paris.

Il est promu capitaine de vaisseau le 10 mars 1905. Au 1er janvier 1906, il est affecté au port de Toulon. Il commande ensuite le "Chasseloup-Laubat à Terre-Neuve. De 1907 à 1909, il commande le Borda à l'École navale en rade de Brest (Finistère). Au 1er janvier 1911, il commande le croiseur cuirassé Ernest-Renan auprès du vice-amiral Jean Bellue, commandant en chef la 1e Escadre.

Nommé contre-amiral le 24 décembre 1911, il hisse son pavillon sur la Marseillaise comme commandant de la 2e escadre légère en vertu des accords franco-anglais de 1913 (coopération avec la Home Fleet en cas de conflit avec l'Allemangne en barrant l'accès du Pas-de-Calais). Cette formation est constituée de 6 vieux croiseurs, 3 escadrilles de petits torpilleurs et 3 escadrilles de sous-marins. Le 3 août 1914, il quitte Cherbourg pour le Nord-Est afin de remplir cette mission qui aurait pu se révéler "suicidaire" si la Grande-Bretagne avait conservée sa neutralité. Il peut aller protéger des convois en Manche occidentale.
En avril 1915, Rouyer est major général de la flotte et Préfet maritime du 5e arrondissement en avril à Toulon.

Nommé vice-amiral le 10 mars 1916, il devient membre du Conseil Supérieur de la Marine. Inspecteur général permanent en décembre 1917.

Il occupe le poste de préfet de la 1re région maritime à Cherbourg de 1918 au moment où il quitte le service actif en décembre 1919.

Décorations

  • Chevalier de la Légion d'honneur, officier , commandeur , grand Officier de la Légion d'honneur.

Source