Albert Le Conte

De Wikimanche

Albert Marie Joseph Alexis Le Conte, né à Cherbourg le 19 juin 1884 et mort dans la même commune le 4 février 1958 [1], est un écrivain de la Manche.

Biographie

Albert Le Conte s'implique dans la vie locale en organisant, avec l'un de ses frères, des tournées de cinéma dans la Manche, ainsi que des représentations théâtrales [2].

Malade, il doit s'exiler à Vernon (Eure) et devient aviculteur. Il tient une rubrique dans Le Réveil de Vernon [2].

En 1931, il s'installe à Nice (Alpes-Maritimes). En 1933, il devient secrétaire de l'Association des Normands de Nice, puis président en 1936 [2].

Il écrit dans L'Éclaireur agricole et le journal Nos Provinces.

On lui doit aussi deux opérettes, en collaboration avec le compositeur Castanier : Ernestine (un acte) et La Rosière de Boisfleury (trois actes) [2] </ref>.

Il revient en Normandie en 1940. Il publie un recueil de poèmes en patois, Il était autrefois.

Notes et références

  1. AD50, NMD Cherbourg, 1884 (5 Mi 677) page 101/236 Acte de naissance n° 375 (lire en ligne).
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Jean-Louis Vaneille, Les Patoisants bas-normands, 1re série , éd. de Scripta, sd (1952).