Albert Grand

De Wikimanche

Albert Constant Alfred Grand, né à Paris le 8 octobre 1911 [1] et mort à Crasville le 27 janvier 1979 [2], est une personnalité journalistique de la Manche.

Au cœur des conflits de la planète

Albert Grand a connu une grande carrière internationale d’abord comme journaliste puis comme fonctionnaire international de l’ONU.

Il fait ses débuts, à 20 ans, à l’agence Havas, la plus ancienne agence de presse du monde, ancêtre de l'AFP. Il raconte avec humour sa première interview avec le Premier ministre britannique Lloyd George, un des négociateurs du Traité de Versailles : « Il avait tellement de faconde que je ne réussis pas à placer un mot ! »

Fort heureusement, sa carrière ne s’arrête pas là. Il couvre tous les grands conflits à commencer par la Guerre d’Espagne pour Havas, la Seconde Guerre mondiale où il est officier dans l’US Army pour l’agence américaine United Press, en Amérique latine pour l’agence anglaise Reuters. Il est aussi le correspondant aux États-Unis du Libération, d’Albert Camus.

Après la guerre, il devient attaché de presse puis conseiller politique et diplomatique à l’ONU, débutant cette nouvelle carrière par le conflit coréen puis la Chine où Tchang-Kaï-Chek et Mao-Tsé-Toung achevent leur lutte finale. Mais c’est à Jérusalem qu’il accomplit, pendant dix-sept ans, l’essentiel de sa carrière qui en fait l’un des plus fins connaisseurs du Moyen-Orient. À sa retraite en 1970, à Crasville, il confie sa conviction que les Palestiniens ne renonceront jamais à retrouver leur patrie. Quarante ans plus tard, l’appréciation est toujours d’actualité.

Questionné par Jean-François Hamel sur la différence entre le métier de journaliste et son rôle de fonctionnaire de l’ONU, il dit avec à propos : « Le journalisme est devant la scène, un fonctionnaire tel que je fus est derrière et a pu voir ce qui se passe dans les coulisses des grandes affaires internationales. »

Albert Grand est inhumé dans le petit cimetière de Crasville, loin des fracas guerriers de la planète.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1979.
  2. « Acte de décès n° 1 - État-civil de Crasville - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1979.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541562