Albert Gogo

De Wikimanche

Albert Georges Gogo, né à Gouvets le 9 février 1895 et mort à Montabot en août 1954, est un homme politique de la Manche.

Biographie

Il est le fils naturel de Maria Armandine Gogo, qui le reconnaît le 8 avril 1895.

Mobilisé en décembre 1914, il est blessé très gravement au cours des combats de Champagne le 27 septembre 1915. Transféré à l'hôpital auxiliaire de Rambouillet (Yvelines), il y reste jusqu'au 11 mai 1916 et est classé dans le service auxiliaire par la commission spéciale de Rouen-Nord le 22 septembre pour « plaie du poumon et emphysème suite de blessure de guerre ». La commission de réforme de Saint-Lô reconnaîtra un an plus tard une « symphyse pleurale droite suite de pleurésie purulente » [1].

Démobilisé le 27 avril 1919, Albert Gogo se marie avec Andrée Lucie Letouzey à la mairie de Montabot le 24 octobre 1922. Elle lui donne dix enfants en quinze ans [2]. Il obtient sa carte du combattant en 1928.

Gogo devient conseiller municipal de Montabot en 1925, puis est élu maire en 1935. Il conserve son poste jusqu'en 1944. En 1947, il est réélu conseiller municipal et est appelé à participer à la gestion de multiples organisations ; il est vice-président de la section des anciens combattants du canton de Percy, vice-président de l'Union catholique cantonale, délégué cantonal adjoint de la C.G.A., président de l'Association de Formation Professionnelle Rurale, membre du bureau du comice agricole cantonal, administrateur élu des caisses départementales de mutualité agricole, conseiller d'administration du Centre de Bellée, administrateur de la Caisse d'Épargne d'Avranches, succursale de Percy.

Ses obsèques sont célébrées le 10 août 1954 en l'église Notre-Dame de Montabot, en présence d'une « immense foule », de l'abbé Gautier, curé-doyen de Percy, des curés de Gouvets, du Chefresne et de Villebaudon [3].

Notes et références

  1. Classe 1915 de Saint-Lô, fiche n° 149, p. 135 (lire en ligne).
  2. « Un filleul du président de la République », L'Ouest-Éclair, 24 août 1937.
  3. « Les obsèques de M. Albert Gogo, ancien maire », Ouest-France, 13 août 1954.