Agglomérations de la Manche

De Wikimanche

Agglomérations de la Manche

Définition

Une agglomération est, au sens populaire, un ensemble de communes formant un tout homogène, autour d'une ville-centre.

Les démographes préfèrent parler aujourd'hui d'« unités urbaines » et d'« aires urbaines », voire d'« aires d'attraction ».

Unités urbaines

L'unité urbaine correspond à un ensemble de communes au sein desquelles aucune habitation n'est séparée de l'autre par plus de 200 mètres.

Selon le recensement de 1999, la France regroupe 2 055 unités urbaines, dont 1 995 sur le continent et 60 en Outre-mer.

Aires urbaines

L'aire urbaine est un ensemble urbain formé d'une ville-centre offrant au moins 5 000 emplois - on parle de « pôle urbain » - et par sa couronne péri-urbaine composée de communes dans lesquelles une partie importante de la population active résidente (au moins 40 %) travaille dans une autre commune de l'aire urbaine. Pour faire simple, il s'agit de communes formant un même « bassin d'emploi ». Par définition, l'aire urbaine est donc plus large qu'une unité urbaine.

Selon le recensement de 1999, la France compte 354 aires urbaines, toutes situées en métropole.

La Manche compte cinq aires urbaines, qui regroupent 142 communes peuplées de 230 260 habitants sur 1 236 km2.

Rang national Aire urbaine Communes Population Superficie (km²) Densité
64 Cherbourg-Octeville 44 117 855 442 267
140 Saint-Lô 47 48 837 398 123
200 Granville 16 28 648 145 198
276 Avranches 16 17 819 107 166
288 Coutances 19 17 101 146 117

Ce zonage créé par l'Insee est en vigueur de 2010 à 2020. Il est remplacé par l'« aire d'attraction » (voir ci-dessous).

Aires d'attraction

Il s'agit d'un zonage créé par l'Insee en octobre 2020 qui définit l'étendue de l'influence d'une commune sur ses voisines. Il se substitue à l'« aire urbaine », créée en 2010. Il est essentiellement basé sur des critères de population et d'emploi. L'Insee définit ainsi une aire d'attraction : « Une aire est un ensemble de communes, d’un seul tenant et sans enclave, constitué d’un pôle de population et d’emploi, et d’une couronne qui regroupe les communes dont au moins 15 % des actifs travaillent dans le pôle » [1].

Rang dép. Rang national Aire urbaine Communes Population Superficie (km²) Densité
1 71 Cherbourg-en-Cotentin 77 152 630
2 124 Saint-Lô 63 76 626
3 186 Granville 34 47 630
4 205 Coutances 37 41 094
5 234 Avranches 32 32 451
6 358 Carentan-les-Marais 13 15 963
7 441 Saint-Hilaire-du-Harcouët 8 11 451
8 493 Villedieu-les-Poêles-Rouffigny 11 8 891
9 533 Pontorson 5 7 674
10 658 Lessay 4 3 942
11 680 Flamanville 1 1 766

Bibliographie

  • Anne-Marie Seronde, « L'agglomération cherbourgeoise », Norois, n° 53, 1967, p. 158-166 (lire en ligne)

Notes et références

  1. « Aires d'attraction des villes », Insee, 11 décembre 2020 (lire en ligne).

Articles connexes

Liens externes