Abeille Liberté

De Wikimanche

À Cherbourg.

L'Abeille Liberté est un remorqueur d'intervention pour l'assistance et le sauvetage (RIAS) basé dans le port militaire de la base navale de Cherbourg à Cherbourg-en-Cotentin.

Il fait partie de l'armement des Abeilles International (LAI) affrété par l'État français [1].

Histoire

Il est construit en Pologne (les coques) et en Norvège [1].

Il est lancé en février 2005. Il entre au service actif le 17 novembre 2005 et est affecté au port de Cherbourg pour une durée de 8 ans (renouvelable pour deux périodes de trois ans) [1]. Il remplace à Cherbourg l'Abeille Languedoc.

Il passe sous l'autorité du contre-amiral Édouard Guillaud, préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord [2].

Ses couleurs (coque bleu marine avec bandes obliques bleu, blanc et rouge) rappellent qu'il s'agit d'un navire de l'État français affecté à l'action de l'État en mer [1].

Il a pour marraine Annie Blanchet, veuve d'un marin de l'Abeille Languedoc décédé en mission le 21 avril 1997 [2].

Le remorqueur basé à Brest (Finistère), l'Abeille Bourbon, est identique à celui de Cherbourg [1].

Caractéristiques

  • Longueur : 80 m
  • Largeur : 16,50 m
  • Tirant d'eau : 6,50 m
  • Puissance : 21 700 CV
  • Déplacement : 3 200 t (4 000 t en pleine charge)
  • Vitesse : 19,5 nœuds
  • Treuils : 2 x 209 t de traction avec remorque de 1 700 m
  • Équipage : 5 officiers et 7 hommes

L'Abeille Liberté est capable de tracter n'importe quel bâtiment, du pétrolier au porte-conteneurs.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Site internet du ministère de la Défense (lire en ligne), consulté le 30 avril 2013.
  2. 2,0 et 2,1 Communiqué de presse, Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 7 octobre 2005.

Article connexe

Lien interne