Abatquesne

De Wikimanche

Abatquesne (variantes Abacchaisne, Abaquesne; Baquesne) est un ancien nom de famille de la Manche.

Attestations anciennes

  • ABACCHAISNE : Herodes Abacchaisne 1257 [1] à Digosville.
  • ABAQUESNE : 1427 à Équeurdreville [2], 1434, 1460, 1514 à Octeville [2]. — Masseot Abaquesne ~1500 à Cherbourg. — Bertran Abaquesne 1549 [3], 1551 [4] à Valognes.
  • ABASQUESNE : 1532 à Cherbourg [2].
  • BAQUESNE : 1538 à Équeurdreville [2]. — Ung boucher nommé Guillaume Baquesne 1550 [5] à Gouberville. — 1602 à Hardinvast [2]. — 1631, 1650, 1659 à Octeville [2].
  • ABATQUESNE : Bertran Abatquesne 1549 [6] à Valognes.
  • ABAQUESNÉ : 1561-1789 à Valognes [2]. — Ajout d'un accent aigu postiche, qui a entraîné les graphies suivantes.
  • ABAQUESNEY : 1561-1789 à Valognes [2].
  • ABAQUESNAY : 1561-1789 à Valognes [2].
  • ABAQUESNÉ DE PARFOURU : 19e s. à Hautteville-Bocage, Valognes et Yvetot-Bocage, 1985 à Hautteville-Bocage [2]. — Les ABAQUESNÉ furent anoblis en 1715; ils étaient seigneurs de Parfouru-sur-Odon (Calvados).

Étymologie

Surnom évoquant probablement la profession de bûcheron, issu de l’ancien normand abat quesne « abat chêne », de forme normano-picarde. La variante Abacchaisne correspond à la forme française de ce nom. Baquesne représente une forme aphérétique d’Abaquesne.

Attestations toponymiques dans la Manche

  • La Baquesnerie, hameau à Digosville. — La Baquenerie 1993 [8], la Baquesnerie 1993 [8], 2001 [9].

Personnalités de la Manche

  • Masséot Abaquesne (~1500-1564), céramiste.
  • René Marie Édouard Abaquesné de Parfouru (19e s.), maire de Hautteville-Bocage.

Notes et références

  1. Julie Fontanel, Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, Archives départementales de la Manche, Saint-Lô, 2003, p. 143, § 38.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 2,6 2,7 2,8 et 2,9 [Yves Nédélec], « La recherche anthroponymique dans la Manche », publication multigraphiée, Université du 3e âge, Saint-Lô, 28 novembre 1985, p. 8-9.
  3. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. I), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXI, Caen, 1892, p. 35.
  4. Ibid., p. 209.
  5. Ibid., p. 97.
  6. Ibid., p. 3.
  7. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  8. 8,0 8,1 8,2 8,3 et 8,4 Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  9. Carte IGN au 1 : 25 000.