Actions

Aérodrome de Granville-Mont-Saint-Michel

De Wikimanche

« - Verticale terrain ! ».

L'aéroport de Granville-Mont-Saint-Michel, anciennement aéroport Granville-Bréville-sur-Mer, est une infrastructure aéroportuaire de la Manche située à Bréville-sur-Mer.

Code OACI : LFRF

Histoire

L'aérodrome de Bréville-sur-Mer est inauguré en 1947.

Il accueille la base des hélicoptères de la sécurité civile de Granville, "Dragon 50", créée en 1962.

Le 16 juillet 1960, il inaugure son nouveau club-house [1].

Sa gestion, assurée à partir de 1974, par la Chambre de commerce et d'industrie de Granville, passe en 2016 à la Chambre de commerce et d'industrie Ouest Normandie, puis en 2020 au Conseil départemental de la Manche [2].

Présentation

Il est situé à quelques kilomètres au nord de Granville, à l'extrémité des dunes de Bréville. Il couvre 52 hectares [2]. Il possède une piste en dur orientée est-ouest (07-25) de 900 m de long et de 30 m de large et une piste en herbe, ainsi qu'une aérogare avec deux restaurants, une aire de stationnement, deux hangars et deux postes de carburant [2].

Chargement de la carte...

Fréquentation

La fréquentation commerciale est stable à environ 15 000 mouvements par an. Les activités sportives (parachutisme et ULM) sont très bien implantées sur le site de Bréville : l'École régionale de parachutisme y a son siège permanent.

En 1973, l'aéroport enregistre 19 368 mouvements pour 3 897 passagers (4 880 en 1972) et 133,5 tonnes de fret (102,5 tonnes en 1972) [3].

Notes et références

  1. « L'aéro-club de Granville inaugure aujourd'hui son nouveau club house », Ouest-France, 16 juillet 1960.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Yann Halopeau, « Le département repêche ports et aérodrome », Ouest-France, site internet, 28 septembre 2020.
  3. « Diminution du trafic passagers, progression du fret », Ouest-France, 10 janvier 1974.

Lien externe