9e division d'infanterie américaine

De Wikimanche

La 9e division d'infanterie américaine, (9th Infantry Division), est une unité militaire américaine liée au département de la Manche.

Elle s'illustre dans la libération de la Manche en 1944.

Histoire

Insigne.

Elle est créée en 1918 pendant la Première Guerre mondiale, mais elle n'est pas envoyée combattre en Europe.

Démobilisée en 1919, elle est recréée en 1942 pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle combat en Algérie et en Tunisie avant d'être envoyée en Italie en 1943. Elle participe à la libération de la Manche, puis est envoyée à l'est, où elle participe à la bataille des Ardennes, avant de pénétrer en Allemagne en 1945 par le pont de Remagen.

Elle est dissoute en 1991.

Dans la Manche

Le 10 juin 1944, la 9e division débarque à Utah Beach. Une fois la tête de pont solidement établie, elle est chargée, avec la 4e division d'infanterie et la 79e division, de couper en deux la presqu'île du Cotentin afin d'isoler les forces allemandes. Elle est dirigée à l'ouest et s'empare de Barneville le 18 juin. Elle pousse ensuite au nord, le long de la côte, pour aller prendre Cherbourg. La 79e division l'appuie au centre, tandis que la 4e division s'occupe du flanc est. 

Après quelques jours de repos, la 9e division prend part en juillet à la bataille de Saint-Lô.

Composition

La 9e division d'infanterie se compose des unités suivantes :
- 39e régiment d'infanterie (39th Infantry Regiment)
- 47e régiment d'infanterie (47th Infantry Regiment)
- 60e régiment d'infanterie (60th Infantry Regiment)
- 9e troupe de reconnaissance (9th Reconnaissance Troop)
- 9e division d'artillerie (9th Artillery Division)
- 15e bataillon de génie