Éric Omond

De Wikimanche

Éric Omond, né à Cherbourg le 5 mai 1968 [1], est une personnalité artistique de la Manche, cinéaste et scénariste-dessinateur de bandes dessinées de son état.

Biographie

Fils de Louis Omond et Colette Brune, instituteurs à Brix, Éric Omond s'intéresse très tôt au dessin [2]. Il a 6 ans lorsqu'il crée sa première bande dessinée. Après son baccalauréat, il entre à l'École des beaux-arts de Cherbourg [2]. Il rejoint ensuite l'École supérieure de l'image d'Angoulême (Charente), puis l'École supérieure des beau-arts d'Angers (Maine-et-Loire). Il se consacre alors entièrement à la bande dessinée.

Au cours de ses études, il se lie d'amitié avec le dessinateur Yoann et publie avec lui ses premiers textes dans la revue britannique Deadline. Toujours avec Yoann, mais également avec Boris Beuzelin, Olivier Supot et Nathalie Bodin,il crée en 1996 l'association-atelier La Boîte qui fait beuh.

En 1997, il lance avec Yoann la série Toto l'ornithorynque et Mort Linden en 2000 avec Lionel Marty.

De 1998 à 2002, il anime dans Spirou la série Inspecteur Zbu, avec Borrini.

En 2002, il sort l'album Le Dérisoire, avec Olivier Supiot, qui remporte le prix du dessin au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême.

Il découvre le cinéma d'animation en Écosse sur le tournage de L'Illusionniste, de Sylvain Chomet (2010) [2]. En 2013, il sort Loulou, l'incroyable secret, qui remporte le César du « meilleur film d'animation » 2014 [3].

Bibliographie

  • Toto l'ornithorynque (scénario, dessin Yoann), éd. Delcourt, 1997
  • Phil Kaos (scénario, dessin de Yoann), éd. Triskell, 1998
  • Gus le menteur (scénario, dessin Nathalie Bodin), éd. Delcourt, 1999
  • Ninie Rézergoude (scénario, dessin Yoann), éd. Delcourt, 1999, 2000
  • Les Gamins (scénario, dessin Alexis Nesme), éd. Delcourt, 2000...
  • Mort Linden (scénario, dessin Lionel Marty), éd. Delcourt, 2000...
  • Sang & encre (scénario, dessin Olivier Martin), éd. Delcourt 2000, éd. Dargaud 2001...
  • Hubert la cervelle (scénario, dessin Gelli), éd. Delcourt, 2001
  • Le Dérisoire (scénario, dessin Olivier Supiot), 2002
  • La Voleuse du Père-Fauteuil (scénario, dessin Yoann), éd. Dargaud, 2002
  • L'Épouvantail pointeur (scénario, dessin Boris Beuzelin), éd. Glénat, 2002
  • Écarlate (scénario, dessin Rôcé), éd. Vents d'Ouest, 2005...
  • Féroce (scénario, dessin Olivier Supiot), éd. Glénat, 2005
  • Stabat mater (scénario, dessin Boris Beuzelin), éd. Delcourt, 2005

Filmographie

  • Loulou, l'incroyable secret, 2013

Notes et références

  1. le 16 mai, selon Wikipédia, consulté le 4 mars 2014.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Jean-Jacques Lerosier, « Le réalisateur flérien de “Loulou” rafle un César », Ouest-France, 3 mars 2014.
  3. « “Loulou, l'incroyable secret”, César du meilleur film d'animation », AFP, 28 février 2014, 23 h 17.