Émile Férey

De Wikimanche

Émile Octave Férey, né à Saint-Georges-de-Bohon le 23 janvier 1926 et mort à Caen (Calvados) le 7 mars 2011, est un homme politique de la Manche.

Installé à Saint-André-de-Bohon avec sa femme en 1957, il exploite la ferme du Quesnay-de-Haut jusqu'à sa retraite, le 31 décembre 1992 [1].

Il est élu au conseil municipal de Saint-André-de-Bohon lors des élections municipales de 1965, il en devient maire le 24 mars 1977. Il est reconduit en 1983 et 1989. Il ne se représente pas en 1995 [1].

Durant ses trois mandats, il mène en particulier la parcellisation des marais communaux, la construction du lotissement du Val, la création dans l'ancienne école et la cantine de trois gîtes ruraux transformés ensuite en logements loués, et la mise en place du remembrement avec la commune de Saint-Georges-de-Bohon[1].

Il est le père de Pascal Férey [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 « Émile Férey, trente ans au service de la commune », Ouest-France, site internet, 10 mars 2011 (lire en ligne).

Voir aussi