Élections municipales de 1990 à Granville (partielles)

De Wikimanche

Élections municipales de 1990 à Granville (partielles)

Elles ont lieu les dimanches 16 et 23 septembre 1990.

Contexte

L'élection fait suite à la démission de Jean-Claude Lécossais, conseiller général, maire depuis 1989, et de celles de quatre adjoints et de douze autres conseillers municipaux.

Analyse

Divisées avant l'élection, tant la gauche que la droite n'arrivent pas à faire alliance entre les deux tours, et les quatre listes du premier tour se présentent toutes au second tour.

Arrivé en tête au premier tour, Bernard Beck, ancien président de la Cour des comptes, accroît son avance au second et obtient 23 sièges sur 33 [1].

Résultats

Premier tour : 8 561. Votants : 4 776. Exprimés : 4 615. Participation : 55,79 %. Abstention : 44,21 %.
Second tour : 8 561. Votants 5 187. Exprimés : 5 078. Participation : 60,58 %. Abstention : 39,41 %.

Candidat Parti Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % #
  Bernard Beck app. UDF 1 529 33,13 % 1 931 38,02 %
23
Jean-Claude Lecossais app. RPR 1 251 27,10 % 1 460 28,75 %
5
Jean Leguélinel Union de la gauche 1 080 23,40 % 1 240 24,41 %
4
Rémy Derubay divers gauche 755 16,35 % 447 8,80 %
1

Notes et références

  1. « Élections municipales partielles », Le Monde, 25 septembre 1990.

Articles connexes