Église Saint-Pierre de Boucey (Pontorson)

De Wikimanche

L'église de Boucey

L'église Saint-Pierre est un édifice catholique de la Manche, situé à Boucey, dans la commune de Pontorson.

Histoire

En 1846, dans son Avranchin monumental et historique, Édouard Le Héricher écrit : « L'originalité de l'église de Boucey consiste dans l'absence de portail occidental : elle a un porche au flanc de la nef. La nef a été refaite en 1675 et le chœur en 1730 ; mais il reste deux fenêtres du XVIe siècle avec des fragments de vitrail. La cuve ronde du baptistère, la base des murs, la croix ronde du cimetière, une dalle usée, empreinte d’une effigie de religieux, sont les derniers vestiges de l’église dont nous parlent les chartes. Il y a dans la nef deux pierres funéraires d’un touchant intérêt : elles recouvrent chacune un époux et sa femme et tous deux de la même famille, Julien Excalot et Suzanne, sa femme, 1559, d’un côté, Jean Excalot et Anne Pasturel, 1636, de l’autre. Une dalle, parfaitement insculpée, placée près de celle-ci, est la sépulture de maître Jean Geslin, curé de Boucey, 1775. Au pied de la vieille croix du cimetière est la tombe de Masselin, doyen rural, curé de Boucey, 1739. Dans le chœur était l’écusson des Langeron, dont on ne voit plus que la pierre, qui a été mutilé dans la Révolution. La dernière révolution, plus tolérante, a laissé leurs fleurs de Lys, d’une bonne sculpture, d’un confessionnal et celle du dais de la chaire. Deux statues, une sainte Barbe et une Vierge, puis de jolis vitraux bleus, blancs et jaunes, dont l’encadrement est une ligne de couronnes à fleurons élancés, et une Vierge, sont les principaux objets d’ornementation ancienne. » [1]

« Le patronage de cette église appartenait au Mont-Saint-Michel auquel il fut aumôné en 1194 par Pierre De Saint-Hilaire, seigneur de Boucey. »[1]

L'église de Boucey est reconstruite en 1865, ouverte au culte en 1867 et consacrée le 9 juillet 1868.

Mobilier

L'église de Boucey abrite notamment :

  • des fonts baptismaux du 16e siècle
  • un bas relief du 17e siècle
  • un bénitier du 17e siècle
  • un vitrail dédié à Auguste Chapdelaine nommé vicaire dans cette église en 1844 et assassiné en Chine en 1856.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Édouard Le Héricher, « Commune de Macey  », Avranchin monumental et historique, vol.2, imprim. Tostain, Avranches,1846, p.170-178.

Liens internes

Liens externes