Église Saint-Léger (Anneville-en-Saire)

De Wikimanche

Église Saint-Léger.

L'église Saint-Léger d'Anneville-en-Saire est un édifice catholique de la Manche.

Sous le vocable de saint Léger, évêque d’Autun au VIIe siècle, elle relève, pour le culte, de la paroisse Julie-Postel du Val-de-Saire centrée à Barfleur.

Histoire

En 1106, Guillaume d’Anneville, avec le consentement de son épouse Hadewise, cède l’église Saint-Léger d’Anneville à l’abbaye de Lessay [1].

Le chœur et la nef sont remaniés en 1852-1853, les fenêtres élargies, le bois des voûtes est remplacé par du plâtre [2]. La sacristie est déplacée au nord, le chevet du chœur, la tour et sa flèche sont restaurés [2].

En 1864, Mgr Jean-Pierre Bravard bénit une nouvelle cloche de 1 257 kg ; elle remplace celle de 1570 qui avait été fondue[2].

En 1967 la flèche, détruite par un orage, est reconstruite pour un coût de 220 000 francs[2].

L’intérieur est restauré en 2006 et 2008 [2].

Mobilier

L'intérieur.

Une boîte aux saintes huiles et ses deux ampoules (fin 18e siècle), œuvre de l’orfèvre Hugues Le Forestier, de Valognes, est classée à titre d'objet monuments historiques depuis 1929 [3].

Le retable (18e s.) de l'autel du bras nord du transept est inscrit aux monuments historiques depuis 1974 [4].

Fiche technique

  • Superficie : 341 m2

Notes et références

  1. Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours…, Vol. 2, 1878, p. 430.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 et 2,4  Anneville-en-Saire : l’église , Le Val de Saire par Ph L, 14 juillet 2009 (lire en ligne)
  3. « Notice n°PM50001387  », base Palissy (mobilier), plateforme ouverte du patrimoine (POP), ministère de la Culture.
  4. Conservation des antiquités et objets d'art de la Manche, site internet, consulté le 4 avril 2022.

Liens internes

Liens externes