Église Saint-Brice (Saint-Brice-de-Landelles)

De Wikimanche

église de Saint-Brice de Landelles.

L'église Saint-Brice de Saint-Brice-de-Landelles est un édifice catholique de la Manche.

Dédiée à saint Brice, évêque de Tours qui succéda à saint Martin au 5e siècle, elle relève de la paroisse Saint-Martin centrée sur Saint-Martin-de-Landelles.

Histoire

Sur un bâtiment plus ancien, le curé Charles Fortin, fait élever la tour avec son clocher en bâtière en 1721 et la sacristie en 1751[1].

Jusqu'à la Révolution, la cure de Saint-Brice relève du prieuré du Rocher, alors près de Mortain[1]. Les grosses dîmes sont alors partagées également entre le prieur du Rocher, celui des Biards et le curé de Saint-Brice[1].

À la Révolution, le curé Julien Gautier s'exile à Saint-Hélier (Jersey), tout comme son vicaire Pierre Le Tellier qui deviendra vicaire de la cathédrale de Dublin (Irlande)[1]. L'église est dépouillée, une de ses cloches volée par les révolutionnaires de Virey ; la population peu confiante envers les prêtres relevant de la constitution civile du clergé, cache croix et statues[1]. Le culte revient au Concordat avec le réfractaire Mondhair qui prend la cure de Saint-Brice-de-Landelles de 1806 jusqu’à sa mort en 1834[1].

L'église abrite notamment une Vierge à l'Enfant du 14e siècle, provenant de l'ancienne chapelle de Beauchêne[1].

La pierre d'autel est consacrée en 1986 [1].

L'église est rénovée en 1995, intérieurement et extérieurement, et dotée d'un système de chauffage[1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1,7 et 1,8 Georges Dodeman, « Saint-Brice-de-Landelles », Canton de Saint-Hilaire-du-Harcouët, site internet consulté le 14 mars 2020.

Liens internes

Lien externe