Église Saint-Brice (Saint-Brice)

De Wikimanche

L'église de Saint-Brice
Vue du sud-est

L'église Saint-Brice est un édifice catholique de la Manche, situé à Saint-Brice.

Histoire

En 1845, dans son Avranchin monumental et historique, Édouard Le Héricher écrit : « La flèche imbriquée de bardeau de l'église de Saint-Brice se cache dans les arbres qu'elle dépasse à peine. Annexe d'une église voisine, cet humble oratoire n'a pas l'honneur de porter le coq de la paroisse, mais il est un des plus antiques de ce bassin de la Sée, si semé d'églises sur ses flancs ou sur le bord de ses eaux. Il se compose d'une nef, d'un chœur et d'une sacristie. Le portail est en anse de panier. Sur la face septentrionale, entre le chœur et la nef est une plaque de vieille maçonnerie : on y remarque un modillon à figure humaine, une porte bouchée dont la tête est un cintre tronqué, une fenestrelle ressemblant à une meurtrière. Tous ces objets ont un caractère roman. Le chœur est plus jeune : une fenêtre trilobée renferme un reste de vitrail, en forme d'écusson, dont les armes ont disparu. La fenêtre orientale est une ogive trifoliée. Sur la face méridionale on remarque des fenêtres de diverses formes, dont une assez élégante, à nervures cordonnées, et une pierre saillante en forme de cul-de-lampe, qui portait peut-être autrefois une statue. La porte carrée de ce côté, à angles abattus, présente au bas de ses jambages deux têtes humaines, vues de profil, surmontées d'une coquille. La tour qui est en bois, s'appuie d'un côté sur le mur central, de l'autre sur des madriers. La toiture est percée de lucarnes. »[1].

« La cure de Saint-Brice était à la présentation du seigneur. Les seigneurs étaient ceux d'Apilly. » [1]

Mobilier

Le maître-autel est entouré des statues de saint Brice et saint Martin, tous les deux évêques de Tours.

L'église de Saint-Brice abrite un bénitier du 17e siècle, des fonts baptismaux du 16esiècle et des statues classées monument historique au titre d'objet :

  • saint Eustache et ses deux enfants du 16e siècle[2]
  • saint Armel et le monstre du 15 e siècle[3]
  • une Vierge à l'Enfant du 18e siècle[4]

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Édouard Le Héricher, « Commune de Saint-Brice », Avranchin monumental et historique, imprim. Tostain, Avranches,1845, p.69-73.
  2. Notice n°PM50000942, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  3. Notice n°PM50000941, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  4. Notice n°PM50000940, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.

Liens internes

Liens externes