Église Notre-Dame (La Lucerne-d'Outremer)

De Wikimanche

L'église Notre-Dame
de La Lucerne-d'Outremer

L'église Notre-Dame de La Lucerne-d'Outremer est un édifice catholique de la Manche.

Histoire

Édouard Le Héricher la décrit ainsi en 1847 : « L'église de la Luzerne n'a ni transepts ni portail occidental. C'est un édifice fait à quatre époques. »[1]

« L'église romane est attestée par les reliefs, cordons, contreforts, porche et par un pan de maçonnerie vers le bas de la nef. On remarque la large saillie dans laquelle s'ouvrait au midi une porte romane, faite à une époque où très souvent l'ouverture latérale était la seule entrée. On dirait que ce porche a été détruit par un incendie, dont ses restes portent encore les traces. »[1]

« Au XIIIe ou XIVe siècle se rapportent des membres assez élégants, une porte septentrionale, aujourd'hui bouchée et enfoncée dans le sol, les deux fenêtres de l'orient, unique spécimen, dans l'arrondissement, d'une double baie dans le mur droit du chœur. L'élégance de ces parties semble se ressentir du voisinage de l'abbaye. »[1]

« Au XVe siècle appartiennent le grand arc central et une jolie piscine. »[1]

« La tour, qui est presque détachée du flanc du chœur, et dont la base est ancienne, deux chaires, dont une de l'abbé de la Luzerne, avec ses deux crosses fleuries aux côtés, portant un entablement, et son accoudoir posé sur deux têtes d'aigles, deux confessionnaux au fronton ouvert, une dalle tombale dont l'écusson a été gratté , le Christ du Jubé, qui porte la date de 1037, qu'il faut sans doute modifier en 1637, telles sont les parties qui appartiennent à la quatrième époque, c'est à dire aux XVIIe et XVIIIe siècle. »[1]

En 2015, des vestiges mis à jour lors de travaux de drainage alentour laissent penser que la construction de l'église sur la roche pourrait être antérieure à celle de l'abbaye de la Lucerne et remonter à 1170[2].

Entre 2015 et 2018, sous l'impulsion du maire Gérard Dieudonné, l'édifice est soumis à des travaux de rejointoiement des murs et de la façade et de rénovation de l'intérieur[3]. La mise au tombeau, un tableau signé Poussin est restauré par Pauline Ruiz[3]. L'inauguration a lieu le 30 novembre 2018, en présence d'Arnaud Paquin, l'architecte qui a dirigé les travaux de rénovation[3].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Édouard Le Héricher, Avranchin monumental et historique, vol. 2, éd. Tostain, Avranches, 1847, pp. 66-68.
  2. « Patrimoine : l'église plus ancienne qu'elle n'y paraît », Ouest-France, site internet, 30 décembre 2015.(lire enligne)
  3. 3,0 3,1 et 3,2 « Les travaux de l'église inaugurés vendredi », Ouest-France, 30 novembre 2018.

Liens internes