Église Notre-Dame-du-Bon-Secours (Saint-Marcouf)

De Wikimanche

L'église Notre-Dame-du-Bon-Secours.

L'église Notre-Dame-du-Bon-Secours est un édifice catholique de la Manche situé à Saint-Marcouf.

C'est une église néogothique construite au 19e siècle au hameau des Gougins au bord de la mer.

Histoire

L'ancienne chapelle

L'église actuelle remplace une ancienne chapelle officiellement dédiée à Notre-Dame de Bon-Secours sous le règne de Louis XIV[1]. La tradition rapporte que la statue de la Vierge vénérée aux Gougins était attachée à la proue d'un navire qui fut pris dans une tempête au large ; les marins firent le vœu de construire un oratoire s'ils en réchappaient ; la chapelle existait déjà, ils offrirent la statue[1].

Mais à la Révolution, les statues sont abattues, celle de Notre-Dame de Bon-Secours noyée dans le marais[1]. Face à la menace des Anglais qui occupaient les îles Saint-Marcouf, la chapelle est transformée en réserve de poudre et le presbytère en corps de garde[1].

Le calme revenu, la chapelle est rouverte au culte, mais elle est trop petite pour accueillir les paroissiens des dunes et l'inondation des marais en hiver les empêche de se rendre à l'église Saint-Marcouf[1].

L'église actuelle

En 1848, Élie Leroy, le nouveau prêtre chargé des Dunais décide de faire reconstruire la chapelle. Il pose la première pierre en 1852 et l'église est consacrée en 1856[1]. Le clocher, sa flèche et trois cloches viennent plus tard. Jusqu'à sa mort en 1891, l'abbé Leroy n'a de cesse d'embellir son église. Dix ans plus tard, en reconnaissance, une statue à son effigie est dressée à proximité.

L'église est gravement endommagée lors des combats du Débarquement, le 6 juin 1944. On a refait son clocher et sa façade lors de la Reconstruction[1].

En juin 1944

Elle accueille toujours un pèlerinage annuel avec bénédiction des bateaux sur la plage : la statue de Notre-Dame de Bon-Secours est portée en procession par les pêcheurs des Gougins, le jour de la fête de la Nativité de la Vierge le 8 septembre.

On peut y remarquer les vitraux dont l'un (signé Gaudin, 1959) rappelle la légende de Notre-Dame de Bon-Secours.

Bibliographie

  • Jeanine Bavay, « Notre-Dame de Bon-Secours, la chapelle des Gougins », Vikland, n° 22, août 2017.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Jean Marguerite, « La chapelle des Gougins à la Dune de Saint-Marcouf et son pèlerinage », La Presse de la Manche, 3 septembre 2017.

Liens internes

Lien externe