Édouard Launet

De Wikimanche

Édouard Launet, né à Beauvais (Oise) le 13 juillet 1957, est un journaliste et un écrivain de la Manche.

À 24 ans, son diplôme d'ingénieur en poche, il part aux États-Unis pour étudier le traitement des informations numériques [1]. Revenu en France, il devient journaliste en 1983, travaillant dans plusieurs revues scientifiques et, à l'occasion, dans quelques quotidiens [1]. En 1994, il entre à Libération, au service culturel [1].

En 1974, lors d'un stage de voile au centre régional de nautisme de Granville, il tombe amoureux de la région [1]. À force d'y revenir souvent, il finit par acheter une maison en plein centre de Granville, où il aime venir se ressourcer [1]. « Je sais que je finirai mes jours à Granville, confie-t-il. C'est pour moi un terroir de cœur. » [1].

Bibliographie

  • Au fond du labo à gauche - De la vraie science pour rire, éd. Le Seuil, 2004
  • Viande froide cornichons - Dans les annales des sciences médico-légales, éd. Le Seuil, 2006
  • Sexe machin : quand la science explore la sexualité, éd. Le Seuil, 2007
  • Au fond du zoo à droite, éd. Le Seuil, 2009
  • De la jouissance en littérature, éd. Philippe Rey, 2011
  • Ma boutique de mots, avec Benoît Teillet, éd. La Martinière, 2012
  • Le Petit livre des gros égos, PUF, 2013
  • Écrivains, éditeurs et autres animaux, éd. Flammarion, Café Voltaire, 2013
  • Le Seigneur des îles, éd. Stock, 2014
  • Sorbonne Plage, éd. Stock, 2016

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 Fabien Jouatel, « Édouard Launet, le passionné de l'archipel », Ouest-France, 12 mai 2014.