Édouard III d’Angleterre

De Wikimanche

(Redirigé depuis Édouard III d'Angleterre)

Édouard III d’Angleterre, né au château de Windsor le 13 novembre 1312 et décédé au palais de Sheen dans le Surrey le 21 juin 1377, roi d'Angleterre, est une personnnalité liée au département de la Manche.

Le ravageur du Cotentin

Édouard III.

Édouard III d’Angleterre fait partie de ces « horsains » dont nous avons retenu le nom parce qu’ils ont marqué profondément l’histoire de notre contrée. Ce souverain qui eut l’insigne mérite de rester sur le trône durant un demi-siècle (un exploit pour son époque !) est l’auteur du premier débarquement en Normandie. Il eut lieu à Saint-Vaast-la-Hougue le 12 juillet 1346, l’année de la bataille de Crécy.

Petit-fils par sa mère de Philippe V, Édouard III revendique le trône capétien. Cette fantaisie coûte cher à tout le monde car elle déclenche la guerre de Cent Ans. C’est donc pour faire valoir ses droits qu’il débarque sur la côte orientale du Cotentin à la tête d’une armada de mille navires et d’une armée de plus de trente mille hommes, bien décidé à en découdre avec  les Valois.

Avec l’aide de Godefroy de Harcourt, il s’en donne à cœur joie durant une quinzaine de jours. Pendant qu’il séjourne lui-même à Morsalines, ses hommes d’armes, ses archers, ses Gallois et autres Irlandais pillent, brûlent et ravagent allègrement Barfleur, les faubourgs de Cherbourg, Valognes, Montebourg, Carentan et Saint-Lô. C'est un massacre, surtout à Saint-Lô dont les défenseurs ont courageusement pris la poudre d’escampette. Par bonheur, Édouard III est pressé de monter sur Paris. Avant de s’emparer de Caen le 26 juillet, il prend le temps de brûler Torigni-sur-Vire.

On connaît la suite. Le roi anglais qui, il ne faut pas le cacher, a chez nous des sympathies, bat peu après, grâce à ses archers, notre roi Philippe VI à Crécy, s’empare de Calais et, dix ans plus tard, capture Jean II le Bon à Poitiers.

Le ciel le punit de ses exactions quelques années plus tard en envoyant la peste noire qui coûte à l’Angleterre un bon quart de sa population. Signalons enfin qu'Édouard III s’est signalé aux historiens en créant l’ordre de la Jarretière en 1348.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN : 2-914 541 14-7

Plus d’infos

Éditions Eurocibles, Marigny