École des marins-électriciens et de sécurité de Cherbourg

De Wikimanche

L'entrée.

L'École des marins-électriciens et de sécurité de Cherbourg est une ancienne école militaire de la Manche, située à Querqueville.

Historique

Fin 1945, l'École des marins-électriciens (EME) s'installe dans l'ancienne caserne Dixmude, sous le commandement du capitaine de frégate Delort-Laval

En 1950, l'école de sécurité est créée et rattachée à l'EME en 1951 : elle devient l'École des marins-électriciens et de sécurité (EMES). Elle est dirigée par le capitaine de frégate Henri Bellet.

En 1966, l'école déménage à Querqueville, dans le fort.

D'anciens bâtiments de guerre servent de cadre à des exercices d'entraînement. C'est d'abord Lucifer I, un ancien dragueur de mines allemand, puis, à partir d'août 1967, Lucifer II, une ancienne frégate anti-sous-marine britannique HMS Windrush, devenue La Découverte en 1943 [1]. Elle n'est plus utilisée à partir de 2002. Sa déconstruction commence en mai 2008.

Elle est remplacée par le Centre d'instruction naval.

Notes et références

  1. Raymond Theiss, « La frégate La Découverte devenue Lucifer II », Académie de Cherbourg, 5 février 2014 (lire en ligne).

Lien externe